Vous êtes ici

ECONOMIE DU SPORT

plateau economie sportive

Vichy communauté veut accélérer la rénovation de ses infrastructures en prévision de Paris 2024.

plateau economie sportive vichy

L'énorme projet de rénovation du plateau sportif vichyssois devait s'étaler sur une période de 10 ans. Mais un événement est venu bousculer le calendrier depuis l'annonce par la communauté d'agglomération, à l'automne 2016, du déblocage d'une enveloppe de 40M€ : le 13 septembre dernier, Paris a décroché les Jeux Olympiques 2024.

La rénovation complète des infrastructures de la rive gauche

Une opportunité que Vichy communauté ne veut pas rater. « Il faut aller vite dans la perspective des JO. Nos installations doivent être rapidement au top niveau pour que l'on puisse se positionner en terme d'accueil », confirme Jean-Sébastien Laloy, vice-président de l'Agglo, notamment en charge du sport.

L'accueil de l'équipe américaine de natation, avec sa star, Michael Phelps, au stade aquatique, en juillet 2012, juste avant les JO de Londres, est encore dans toutes les mémoires. Mais pour accueillir de nouvelles délégations en stage de préparation, il faut donc des installations en forme olympique. « Nous allons procéder à la rénovation complète des infrastructures de la rive gauche », annonce Jean-Sébastien Laloy.

Un rendez-vous doit être pris courant janvier avec le ministère des Sports afin d'acter l'engagement de l'État et du Conseil régional sur ce dossier dont les grandes orientations ont été définies. Un grand terrain pour les sports collectifs, de nouvelles infrastructures couvertes – notamment pour l'athlétisme – ou encore un gymnase adapté à la pratique du badminton constituent quelques-uns des projets dévoilés. La spécialisation du Creps comme pôle de performance, avec un volet recherches sur le thème de l'impact du thermalisme sur les performances sportives, est également envisagée.

Une enveloppe de 20M€ sera débloquée pour ces quatre prochaines années. L'engagement des premières dépenses devrait intervenir courant 2018 pour un volet investissements essentiellement réalisé en 2019-2020. Des architectes spécialisés dans les infrastructures sportives ont été sollicités pour cette opération « à tiroirs », qui aura des incidences pour les usagers du plateau sportif et qui doit prendre en compte le plan de prévention du risque inondation (PPRI) auquel est soumis le site des bords de l'Allier.

La Coupe du monde de rugby dans le viseur

Enfin, l'Agglo indique vouloir se placer dans une logique « de décloisonnement ». Plus question de parler d'installations du Creps d'un côté, du centre omnisports de l'autre. L'ambition est d'aménager un plateau sportif unique proposant des conditions d'entraînement compatibles avec les exigences du haut niveau.

Si l'on ajoute à la perspective olympique de Paris 2024, l'échéance, encore plus proche, de la Coupe du Monde de rugby 2023 organisée par la France, on comprend que Vichy communauté ne doit plus perdre de temps.

La rénovation du plateau sportif ressemblait à un projet au long cours, un peu à l'image d'un marathon. Désormais, elle doit davantage être perçue comme un dossier à mener au sprint.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com