Vous êtes ici

SICABA signe un nouveau contrat avec la filiale restauration de BNP Paribas

Cet accord porte sur la fourniture d’agneaux français origine Allier pour tous les restaurants de la banque BNP Paribas.

Sicaba Allier

Pour Luc Mary, le Directeur de la SICABA : « C’est l’occasion de rappeler l’engagement historique de SICABA dans les filières courtes et spécialisées dans les produits de qualité »

Un projet de partenariat :

Au cours d’une rencontre au printemps 2015, Monsieur TESNIERE (Directeur des achats du Gie Gam Restaurant, filiale de la restauration de la Banque BNP PARIBAS), et Monsieur MARY  (Directeur de SICABA), ont envisagé un projet de fourniture d’agneau, dans le cadre d’un circuit court « éleveurs – restaurateurs ».

SICABA s’inscrit dans une démarche de filière courte et spécialisée dans les produits de qualité.

La volonté de la restauration BNP PARIBAS de s’engager directement auprès des producteurs Français sur les filières viandes a abouti à l’accord entre SICABA (et ses partenaires) et BNP PARIBAS pour la fourniture d’agneaux Français origine Allier (et départements limitrophes).

Après plusieurs visites de Monsieur TESNIERE pour rencontrer les éleveurs et déterminer exactement les découpes de viande ainsi que les volumes prévus en consommation sur les 15 sites de la restauration BNP PARIBAS, soit 16 500 repas par jours, une méthode de travail a été élaborée.

Cette méthode garantit :
-l’origine des agneaux
-la qualité carcasse des agneaux
-l’équilibre matière sur une année de consommation : tous les morceaux seront utilisés suivant les menus, les saisons, les modes de consommation (grillades, navarin, couscous, etc…)
-une méthode de calcul du prix qui tient compte des cotations nationales et régionales, des coûts de fonctionnement, de collecte et d’abattage, des coûts de découpe et transformation, des coûts de logistique, des coûts aux restaurants pour le client.
 
C’est donc 2 800 agneaux en 2016 qui devraient être travaillés pour les restaurants BNP PARIBAS et être consommés sur les 12 restaurants de la région Parisienne.

Pour Lux MARY : «  C’est l’occasion de rappeler l’engagement historique de SICABA dans la filière Ovine de notre département et dans le développement des filières que ce soit en Label Rouge, en Bio ou en démarche telle que la restauration BNP PARIBAS.
En 10 ans les résultats sont là, de 12 000 agneaux traités en 2005 nous sommes passés à 57 807 agneaux traités en 2015. Avec l’acquisition de la société HASSENFORDER en 2012 nous avons consolidé la filière agneau dans l’Allier avec plus de 23 000 animaux traités par an.
Nous avons investis dans une ligne d’abattage « agneau » spécialisée et nous restons le plus gros abatteur d’Auvergne avec 34 000 ovins abattus.
Créateurs de l’Agneau du Bourbonnais Label Rouge en 1991 et de l’Agneau Bio Cœur de Terroir en 2012, nous sommes heureux du développement de ces deux filières qui sont passées de 7 006 à 16 954 agneaux labellisés (+242%)et de 2 480 à 6751 ovins bio (+272%).

Organisation de l’Approvisionnement :

SICABA est reconnue comme groupement de producteurs ovins et organise ses approvisionnements avec :

- Une production issue de ses adhérents
- Une production issue de ses partenaires groupements de producteurs (4 au total sur la zone 100 000 brebis)
- Une production issue de sa filiale HASSENFORDER qui collecte directement en ferme (soit 30 000 brebis).
 
Caractéristiques du produit :

Les ovins commercialisés sont essentiellement des animaux de race herbagère avec une dominance des races TEXEL, OIF, et Charollais. Ces races se caractérisent par leur production d’agneaux lourds de bonne conformation.

Les agneaux sont élevés sous la mère principalement à l’herbe, la finition pouvant se faire soit à l’herbe soit en bergerie lorsque les conditions climatiques ne le permettent pas.

Sur les dix dernières années d’activité le nombre d’ovins commercialisés a été multiplié par plus de quatre.

Télécharger la fiche de présentation de l’agneau du Bourbonnais


Source : ceea-allier.com