Vous êtes ici

TGV dans l'Allier : une grande mobilisation

La mobilisation pour la ligne a grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Ferrand a été officiellement lancée par un front commun pour le département.

Le conseil général, les trois villes de Moulins, Vichy et Montluçon ainsi que les trois agglos mettent leurs efforts en commun pour sensibiliser la population au débat citoyen en faveur du TGV dans l'Allier.


Le département de l'Allier a décidé de faire bloc. Devant une desserte ferroviaire reconnue beaucoup trop faible à l'unanimité, le conseil général a fédéré les trois principales villes du département et les trois communautés d'agglomération afin de mobiliser le public autour du débat sur l'installation d'une ligne à grande vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand.


A l'instar du débat public sur l'accélération de la mise à 2x2 voies de la RCEA, organisée entre novembre 2010 et février 2011, la CNDP a nommé une commission particulière du débat public exclusivement dédiée à ce projet. « Un dossier crucial pour l'avenir, selon Jean-Paul Dufregne, président du conseil général. Nous avons tout intérêt à adopter une position commune sur cette question et il faut que les citoyens participent au débat public ». Un débat qui commencera en octobre et se prolongera jusqu'à la fin du mois de janvier, puisque vingt-cinq réunions publiques ouvertes à tous seront organisées dans les régions concernées par le passage du TGV. Quatre de ces réunions auront lieu dans le département de l'Allier, dont le 12 octobre à Vichy à la salle des fêtes.


Le président du conseil général a par ailleurs rappelé les enjeux sociaux et économiques du dossier : « Ce choix va conditionner en partie l'attractivité et le développement économique de l'Allier. Dans sa globalité, il concerne 3,4 millions d'habitants, engage entre 12 et 15 milliards d'euros et il fixe le devenir de territoires entiers pour les prochaines décennies. Il est donc primordial que la population participe activement à ce débat. L'avis de chaque citoyen compte pour une expression à l'égal des élus ».


Afin de convaincre les citoyens à venir peser dans la balance des négociations, le conseil général, les trois villes et les trois communautés d'agglomération ont lancé une campagne sur leurs supports de communications respectifs. En premier lieu, une contribution citoyenne , en forme de pétition, est lancée dès aujourd'hui et diffusée dans les villes, les antennes du conseil général, sur Internet et dans le magazine départemental Reflets d'Allier. Intitulée « Tous pour le TGV, mobilisez-vous ! », elle va permettre à tous ceux qui le souhaitent de signifier leur engagement en faveur de la grande vitesse. Par ailleurs, le département mettra prochainement en place une grande campagne d'affichage afin d'annoncer les temps des débats à venir.