Vous êtes ici

Le tourisme s’est bien porté en Auvergne-Rhône-Alpes cet été

tourisme auvergne rhone alpes ete 2018

Le tourisme s’est bien porté en Auvergne-Rhône-Alpes cet été. Côté auvergnat, les chiffres sont globalement très bons, au-dessus des moyennes de la grande région.

tourisme auvergne rhone alpes ete 2018

Les premiers indicateurs s’accordent tous pour confirmer la bonne tenue de la fréquentation touristique estivale en Auvergne-Rhône-Alpes.
Un nouveau record pourrait même être atteint cette année, comme l’espère Lionel Flasseur, directeur général d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, qui confirme une hausse de 12 % du revenu moyen par chambre pour les professionnels de l’hébergement, par rapport à 2017.

Météo favorable

En Auvergne, le taux de satisfaction de ces professionnels grimpe à 83 %, soit deux points de plus que sur l’ensemble de la grande région. « Nous observons une sur-performance de l’Auvergne cet été, ce qui est extrêmement rare », explique Guilhem Poncy, d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme. « Au cœur du secteur, le Puy-de-Dôme se détache vraiment. Le temps de séjour s’allonge, le taux d’occupation augmente. »

Selon lui, la météo favorable a joué un rôle non négligeable, tout comme les efforts pour redorer le blason de la région, à travers des campagnes de communication qui renforcent l’attractivité auvergnate. Tour d’horizon dans la région.

Chaîne des puys

En juillet dernier, le chapelet de volcans de la Chaîne des puys entrait dans la cour des grands en devenant ainsi le 44e site français inscrit sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Une inscription ajoutée à un été très chaud qui ont dopé la fréquentation du site. Du côté du Panoramique des Dômes, sur la première quinzaine d’août, le train à crémaillère a enregistré plus de trois mille passagers supplémentaires (60.321 contre 57.066 en 2017). Les sentiers de promenades listés par les écocompteurs sont aussi à la hausse.

Sancy

Symbole d’un été faste pour le tourisme auvergnat, le Sancy affiche des résultats positifs, dopés par le mois d’août. « Dans l’ensemble, ça s’est bien passé », confirme Luc Stelly, directeur de l’office du tourisme local. « Nous avons connu le meilleur été depuis cinq ans », se réjouit-il.

Les résidences de tourisme et les villages vacances en ont le plus profité, l’hôtellerie un peu moins. « Seul bémol, près d’un tiers des professionnels indiquent une légère baisse du chiffre d’affaires, à cause des promotions consenties pour les réservations de dernière minute », tempère Luc Stelly.

Puy Mary

Dans le Cantal, les données relatives à la fréquentation du puy Mary n’ont pas encore été traitées mais le temps ensoleillé de l’été laisse présager une bonne saison touristique. Corinne Benet, du restaurant le Chalet du Puy Mary, assure qu’elle « a vu du monde au puy, grâce à la météo favorable » et semble satisfaite, à ce stade, de l’activité de son établissement.

Pays d’Aurillac

Si les chiffres relatifs à la fréquentation du Rocher de Carlat n’ont pu être fournis, le retour qualitatif des clients semble être extrêmement positif, selon l’Office de tourisme du Pays d’Aurillac.
Enfin, les Gorges de la Jordanne ont enregistré 26.000 entrées à ce stade, un niveau satisfaisant après une année 2017 décevante.

Le PAL

Avec un double effet défavorable lié à la Coupe du Monde de football et à la canicule, le PAL n’a pas pu tutoyer les records sur les mois de juillet et d’août.

Le parc d’attractions et de loisirs de l’Allier devrait cependant clôturer sa saison 2018 sur une affluence similaire à celle de l’an dernier, où il avait franchi la barre des 600.000 visiteurs. La direction du site de Dompierre-sur-Besbre compte d’ailleurs sur une météo favorable en septembre pour attendre cet objectif.

Paléopolis

La fréquentation du parc Paléopolis au mois d’août a dépassé toutes les espérances de la direction. « À partir du 11 août, nous étions chaque jour largement au-dessus des chiffres de l’année précédente. Sur l’ensemble de l’été nous sommes sur une augmentation de 7 à 8 % du nombre de visiteurs », se réjouit Vincent Salesse, gérant du parc à thème situé à Gannat.

CNCS

Dans le prolongement de l’excellent démarrage de son exposition « Contes de fée », le CNCS (Moulins) a réalisé une saison estivale exceptionnelle, avec 10.000 visiteurs en juillet et presque 15.000 en août, score encore jamais atteint par le musée. Les visiteurs viennent en majorité de l’Allier, du Puy-de-Dôme, de la Nièvre et d’Ile-de-France.

Source : lamontagne.fr

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com