Vous êtes ici

Un immeuble classieux près du lac

Un projet de petit immeuble en copropriété est en cours de commercialisation rue Louis-Blanc à Vichy. Le magasin Kris Motos va déménager.

Il n’y a pas beaucoup de grues qui surplombent les toits vichyssois ces dernières semaines. L’annonce d’un projet immobilier est ainsi une bonne nouvelle pour l’économie et le dynamisme local.

Après la construction de l’Orée des thermes, des Fontaines de Pompadour et de la Villa Lardy, le promoteur Jean-Luc Bernard vient d’annoncer la construction d’un immeuble en copropriété rue Louis-Blanc.

Nommé Les Terrasses du lac, ce bâtiment sera situé entre la rue Louis-Blanc, pour la façade, et la rue du Docteur-Colas, pour l’arrière de l’immeuble.

Pour ceux qui connaissent, il sera construit entre deux vieux immeubles existants, à la place du concessionnaire Yamaha Kris moto et d’une petite maison blanche.

Il s’agit d’un bâtiment de 21 logements qui s’élèvera sur sept niveaux. Le rez-de-chaussée sera réservé au garage avec 18 places de stationnement. À l’arrière du bâtiment, rue du Docteur-Colas, le toit du garage offrira quatre terrasses pour les logements du premier étage.

Ce programme prévoit 21 logements du T1 de 30 m2 au T5 de 190 m2 (tout le sixième étage).

« Ce type de programme entre dans la nouvelle réglementation en terme d’isolation thermique et acoustique, explique Jean-Luc Bernard, gérant de BP Transaction, qui travaille avec son frère Armand, plutôt chargé de la partie construction. Comme sur nos précédents programmes, nous avons poussé la notion d’intégration mais aussi celle du rendement en choisissant de bons matériaux. Ce qui devrait donner des charges de copropriétés faibles. À préciser que chaque appartement est indépendant au niveau chauffage. »

Petite copropriété de 20 à 25 logements

L’architecte thiernois Éric Sauzede a proposé une forme de toiture arrondie, ce qui a séduit Jean-Luc Bernard qui trouve ce projet de bâtiment « classieux ».

« Nous préférons les opérations de petites copropriétés de 20 à 25 logements. Cela offre plus d’intimité. C’est plus vivant, plus équilibrant pour ceux qui y résident et ceux qui les gèrent, indique le promoteur. C’est ce qui marche à Vichy. »

Pour l’instant, rien ne démarre car il faut que douze appartements soient commercialisés pour que le projet débute.

Mais Jean-Luc Bernard ne semble pas inquiet : « Ce sera le premier projet sur Vichy pouvant bénéficier de la loi Pinel, affirme-t-il. Certains propriétaires pourront prétendre à une incitation fiscale. » Le prix de ces appartements sera compris entre 2.900 et 3.800 euros le mètre carré.

 

Source : lamontagne.fr