Vous êtes ici

Agglomération : Nouvelles structures pour nouveau cap

vichy communauté

Un nouveau mode de gouvernance a été voté, hier soir, en séance du conseil communautaire, dans les domaines du tourisme, de la cuture et du sport.

vichy communauté

Les élus de Vichy Communauté ont adopté, hier soir, un nouveau mode de gouvernance à l’échelle du territoire dans les domaines du tourisme, de la culture et du sport. Un sujet très technique qui a animé les débats d’une séance fleuve. « L’architecture globale est complexe. Mais ce qui compte, ce sont les politiques qui seront mises en oeuvre par ces structures », a prévenu Jean-Sébastien Laloy, le deuxième vice-président de l’Agglomération, en charge du tourisme et des sports, avant de présenter le nouveau dispositif qui sera effectif le 1er janvier 2019.

1 Tourisme : création d’une société publique locale. Depuis le 1er avril 2017, l’office de tourisme intercommunal (OTI) gère la promotion, l’accueil, l’information ou encore l’hébergement sur l’ensemble de son territoire… excepté à Vichy, où la compétence tourisme est dévolue à l’Office de tourisme et de thermalisme (OTT). Hier soir, les élus ont validé la création d’une structure unique, sous la forme d’une société publique locale, qui portera le nom « Vichy Destinations ». Cette entité sera composée d’actionnaires publics. Les quatre points d’accueil et d’information touristiques seront maintenus (Vichy, Billy, Cusset et le MayetdeMontagne). « Cette SPL sera le bras armé de Vichy Communauté pour développer notre politique dans ce domaine », a résumé Jean-Sébastien Laloy.

2 Culture : un outil commun entre la Ville de Vichy, le Département et l’Agglomération. Jusqu’ici, l’OTT gère la compétence culturelle pour le compte de la Ville de Vichy. Là encore, un nouvel outil sera créé très prochainement. Il s’agit d’un établissement public de coopération culturelle qui se subtituera à l’OTT et associera la Ville de Vichy, le Conseil départemental et l’Agglo.

3 Le service des sports, structure unique. En matière de sport, une seule structure sera compétente. Elle existe déjà, il s’agit du service des sports de Vichy Communauté. Mais jusqu’ici, il se partageait la commercialisation des infrastructures sportives de l’Agglo avec l’OTT. Ce dernier disparaissant, le ser vice des sports, au sein duquel les collaborateurs de l’OTT seront transférés, sera le seul à gérer l’entretien et la commercialisation de ces infrastructures.

4 Le calendrier. La création de la SPL, pour le tourisme, et de l’Etablissement public de coopération culturelle (EPCC), se fera à l’automne 2018 pour un transfert des contrats de travail le 1er janvier 2019. « Il n’y aura aucune conséquence sur le travail des agents », a assuré Jean-Sébastien Laloy.

5 Les réserves de l’opposition. Trois élus ont émis des réserves au sujet de ces nouveaux modes de gouvernance jugés « pas assez transparents » (Christophe Pommeray), déplorant « un travail inabouti et largement perfectible » (François Skvor), ou craignant que « l’opacité (de la SPL) rende très
difficile le contrôle démocratique » (Jean-Yves Chégut). Tous trois ont demandé, en vain, le retrait de la délibération.

Préserver la vitalité commerciale des centres-villes de l’Agglomération

Une importante décision a été votée, hier soir, par les élus communautaires. Elle vise la redynamisation des petits commerces de centre-ville. Cette délibération qui régulera désormais les implantations commerciales en périphérie, a été votée à l'unanimité, marquant un grand pas dans l’aménagement du territoire de l’agglomération.
Le nouveau dispositif de soutien de l’agglomération aux communes consiste à limiter l’installation des commerces de plus de 300 m2 dans les zones commerciales en périphérie de la ville. Désormais, dès lors qu’une demande d’implantation dépassera cette superficie, la saisine de la commission départementale d’aménagement commercial sera automatique dans tout le territoire de l’Agglo et sera décidée en bureau communautaire, sans nécessité d’examen en conseil communautaire.

Dispositif global
« C’est une vraie volonté de réorienter nos politiques au profit de nos centres-villes », a martelé Frédéric Aguilera, président de Vichy Communauté.
Un dispositif d’aides à l’immobilier pour le développement des petites entreprises, de l’artisanat et du commerce de proximité a également été adopté. Il permettra de bénéficier des aides votées, dans ce sens, en mars, par le Conseil régional.
« La condition pour bénéficier de ces aides est que ces implantations devront se faire en centre-ville ou en centre bourg. Ce dispositif sera amené à évoluer afin d’être en adéquation avec les besoins.»

Source : La Montagne (édition du 15 juin 2018)

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com