Vous êtes ici

Vichy déploie sa griffe thermale à l'étranger

La Compagnie de Vichy va exporter son concept de thermalisme. Tandis que la marque s'affiche toujours sur une palette de produits.

marque Vichy

Rares sont les marques disposant d'autant de facettes que Vichy. Des thermes aux cosmétiques, en passant par les pastilles et les bouteilles d'eau minérale, elle apparaît sur de multiples produits. « Nous essayons de structurer la marque au niveau global. En France, son nom évoque de nombreuses choses. A l'étranger, où elle est bien connue, nous comptons la développer », affirme Jérôme Phelipeau, PDG de la Compagnie de Vichy. Cette dernière gère les établissements thermaux de la ville reliés à trois hôtels associés allant de 3 à 5 étoiles. Elle exploite aussi la griffe d'eau minérale Vichy Célestins - distribuée par Neptune -, est partenaire de L'Oréal dans le cosmétique et de Mondelez pour les pastilles à base des sels minéraux extraits des sources.

Miser sur sa notoriété internationale

Pour l'entreprise, 2016 représente une année d'accélération. Elle va en effet exporter, surtout sous forme de licence, son concept de thermalisme sous le nom Vichy Célestins Spa Hotel. En fin d'année, deux projets doivent voir le jour au Maroc. Un autre en République tchèque aura un axe lié plus particulièrement à l'amaigrissement et à l'esthétique. Et un dernier est prévu au Qatar, notamment autour du diabète. Pour s'adapter aux habitudes de ce pays, il y aura peu de chambres mais plutôt des villas où les curistes pourront venir en famille.

Déjà, la griffe accueille dans son hôtel 5 étoiles de Vichy une clientèle venant à 25 ou 30 % de l'étranger. Avec en particulier des Russes et des gens originaires de l'est de l'Europe, du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. La commercialisation par L'Oréal des cosmétiques Vichy à travers le monde aide aussi largement au rayonnement international.

En 2014, la marque avait fait sa première incursion hors de sa région d'origine, l'Auvergne, avec le Vichy Spa Hotel lancé à Montpellier Juvignac sur le domaine du golf de Fontcaude.

Affirmer son positionnement

Dans son fief auvergnat, il s'agit de s'adapter, avec plusieurs catégories d'hôtel, aux attentes des différents publics parmi lesquels se trouvent 8.000 curistes conventionnés sur les 24.000 qui fréquentent les lieux chaque année. L'un des axes du positionnement de la marque, la santé, est de plus en plus affirmé. Au sein du Vichy Thermal Spa, un pôle lui est dédié. Il est possible d'avoir très vite un rendez-vous avec un dermatologue ou un gynécologue. Des spécialités pour lesquelles, chez eux, les gens doivent souvent prévoir des consultations très longtemps à l'avance. Depuis cette année, il est aussi proposé d'y faire un check-up.

Le salon Les Thermalies, qui se déroule du 21 au 24 janvier au Carrousel du Louvre à Paris, sera l'occasion de faire découvrir les nouveautés. 2015 s'est en tout cas révélée un bon cru. « Des gens n'ayant pas voulu voyager à l'étranger dans le contexte actuel sont venus chez nous. Et durant les fêtes de fin d'année, nous avons fait le plein car l'absence de neige a incité une partie des Français à trouver des alternatives », constate le PDG.

Faire connaître tous ses atouts

Du côté de l'eau et des pastilles, il s'agit de mieux faire connaître les vertus anti-acide des produits et leurs effets sur la digestion. « C'est une oeuvre de longue haleine. Il est nécessaire de faire preuve de pédagogie », remarque Jérôme Phelipeau, intarissable sur les propriétés de l'eau de Vichy. Le message passe notamment par de l'information auprès du corps médical.

L'eau Vichy Célestins, dont les ventes s'affichent en croissance, axe largement sa communication sur son usage en cuisine. Grâce aux propriétés du bicarbonate de sodium, en effet, les légumes gardent leur couleur et les textures, notamment en pâtisserie, sont allégées. Un livre de recettes a d'ailleurs été édité.

De nouveaux produits voient le jour. Dans la boutique du Vichy Thermal Spa Les Célestins, une gamme autour de shampoings, gels douche et savons au parfum mentholé de la fameuse pastille est lancée cette année. L'entreprise n'exclut pas non plus de commercialiser le mélange de sel classique et sels de Vichy placé sur les tables des restaurants de ses établissements. Et elle a bien l'intention de continuer à explorer de nouveaux champs.

Source : http://www.lesechos.fr / Photo Emanuela Cino

www.vichy-spa-hotel.fr