Vous êtes ici

Vincent Guédès, le bénévole devenu directeur de course du célèbre triathlon de Vichy

vincent guedes ironman vichy

Concurrent du triathlon challenge de 2011 à 2013, puis bénévole à partir de 2014, Vincent Guédès succède à Gaël et Amandine Mainard à la tête de l’Ironman. En quatre ans, le bénévole est devenu directeur de course du célèbre triathlon vichyssois.

vincent guedes ironman vichy

Il jongle entre les appels téléphoniques sur son portable et les sollicitations des bénévoles, court d’une tente à l’autre sur le site du centre omnisports. En reprenant le poste de directeur de course de l’Ironman Vichy, occupé jusqu’ici par Gaël et Amandine Mainard, l’ancien bénévole Vincent Guédès a basculé dans un autre monde.

« Je suis Gaël et Amandine »

« Je suis Gaël et Amandine », sourit celui qui a découvert le triathlon de Vichy en tant qu’athlète. C’était en 2011, 2012 et 2013. L’épreuve battait alors pavillon « challenge ».

« En 2014, j’ai rejoint l’équipe des bénévoles. Je donnais des infos sur la course pour le live Facebook », explique Vincent Guédès qui a ensuite poursuivi sous le label Ironman. « J’étais le couteau suisse. Je donnais un coup de main suivant les besoins. »

L’année dernière, Vincent Guédès a franchi une étape en devenant prestataire pour la troisième édition de l’événement.

Quand ils ont décidé de tourner la page du triathlon dont ils étaient à l’origine, Gaël et Amandine Mainard se sont tournés naturellement vers Vincent Guédès. Ce dernier a accepté de relever le défi.

Un défi dans lequel il a embarqué femme et enfants

Un défi qui mobilise toute la famille Toute la famille a quitté le sud de la Haute-Vienne pour emménager à Vichy en juillet. La femme et la fille de Vincent Guédès ont rejoint l’équipe des bénévoles. Son fils a également donné de son temps cet été.

Le directeur de course, lui, mesure parfaitement depuis six mois la charge de travail que nécessite l’organisation d’un tel événement. « Je ne dors pas beaucoup. Il faut connaître tous les dossiers. J’ai dû me familiariser avec les démarches administratives. Heureusement, j’ai une équipe autour de moi », confie Vincent Guédès, qui aborde désormais le rush de la dernière semaine.

Un triathlon, deux formats, trois disciplines
Ce week-end, Vichy va accueillir 4.000 athlètes venus du monde entier pour participer à l’Ironman. Mais au fait, c’est quoi un Ironman ? L’Ironman est un label de triathlon, le plus prisé des adeptes du triple effort. C’est aussi un format. Il consiste à enchaîner 3,8 km de natation, 180 km en vélo, et 42 km en course à pied, soit l’équivalent d’un marathon pour finir ! La particularité de l’étape vichyssoise est de proposer un Ironman 70.3 le samedi et un Ironman le dimanche. L’Ironman 70.3 (soit le cumul des trois distances en miles) est une moitié d’Ironman : 1,9 km, 90 km et 21 km. On l’appelle aussi le half Ironman. Chaque concurrent qui franchit la ligne d’arrivée d’un Ironman est appelé « finisher ». Une médaille et un maillot de finisher lui sont remis. Le Graal du triathlète !

Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com