Académie Philippe Croizon : pour s’accomplir pleinement au travers de la performance

Publié le 10/10/2018

Souhaitée par Théo Curin, grand espoir de la natation Handisport, soutenue par Philippe Croizon, sportif de l’extrême et placée par Robert Fassolette sous l’égide du Comité handisport de l’Allier, cette académie unique en son genre vient d’être inaugurée ce 10 octobre au Parc omnisports de Vichy.

Lorsqu’il y a quelques mois, Théo Curin a demandé à Philippe Croizon (qu’il appelle son « grand moi ») de parrainer cette première structure associative indépendante capable de promouvoir « le sport autrement », ce dernier n’hésite pas. « J’ai adhéré à ce projet en une fraction de seconde ! »

Inauguration de l’Académie en présence des jeunes sportifs, des partenaires et Robert Fassolette (à droite), autour de Philippe Croizon (au centre)

Vichy, c’est le choix des jeunes !

« Depuis notre première rencontre il y a une dizaine d’années, nos chemins ne se sont plus quittés ; pour lui comme pour moi, la natation nous a aidé à nous reconstruire et à vivre pleinement tout en étant amputés des quatre membres. » Aussi, lorsque Théo et plusieurs de ses camarades du Pôle France Jeunes Natation (transféré à Bordeaux pour cette rentrée), décident de rester sur Vichy avec leur entraineur Fabien Maltrait, Philippe Croizon accepte de les aider. « Cette académie va leur permettre de mener de front leurs études et le sport de haut niveau dans un environnement qu’ils ont choisi, au sein duquel ils ont déjà trouvé leurs marques et pris leurs repères. Si cela leur permet de décrocher des titres, je serai comblé ! »

Ainsi que le souligne Robert Fassolette, Président du Comité handisport de l’Allier,  « ce modèle alternatif totalement innovant va permettre d’adapter davantage les méthodes d’entraînement au handicap de nos nageurs qui ont Tokyo 2020 en ligne de mire. » Robert Fassolette a été cinq années durant le responsable fédéral de Théo Curin dès son arrivée au CREPS Auvergne-Rhône-Alpes/Vichy. Double vice-champion du monde à Mexico en 2017, à deux ans des Jeux paralympiques Théo Curin veut, non seulement garder l’entraineur « en qui il a la plus grande confiance », mais aussi poursuivre la filière scolaire vers laquelle il s’est tourné (Bac ST2S).

Une académie indépendante, des athlètes autonomes

Majeur depuis avril dernier, Théo Curin vient d’emménager dans un appartement cussétois proche des lycées, en colocation avec Maël Cornic, arrivé au Pôle France de Vichy en 2014 (par deux fois au pied du podium mondial à Mexico) et Émeline Pierre, nageuse handisport basée à Vichy depuis 2015. Pour ses 18 ans, cette ancienne gymnaste (devenue nageuse handisport suite à la dislocation accidentelle de son coude droit) a remporté le bronze au 100 mètres dos lors des Championnats du monde de Mexico.

Théo, Émeline et Maël, les trois mousquetaires nageurs de l’Académie, ont trouvé deux autres équipières désireuses elles-aussi de rester dans la région en profitant de la structure existante : Maëlle Lintz, une  triathlète montluçonnaise de 16 ans, amputée au niveau du tibia droit suite à un cancer des os et Selam, 14 ans, paraplégique de naissance originaire de Haute-Loire (Yssingeaux).

académie Croizon

Philippe Croizon et Théo Curin 

Plutôt que de partir en retraite, Robert Fassolette repart avec eux « dans une nouvelle aventure singulière. Elle vise à accompagner ces sportifs de haut niveau dans la conquête de leur autonomie, en les aidant à remporter des victoires en compétitions comme sur eux-mêmes. » L’Acédémie est aussi ouverte aux autres activités sportives. Financée par des partenaires privés et territoriaux, l’académie bénéficiera de diverses aides apportées par les familles et les clubs de nageurs, sans oublier laacadémie Croizon mise à disposition du stade aquatique par Vichy Communauté. Le nombre d’espoirs accueillis sera fonction des versements obtenus, chacun d’entre eux devenant  l’ambassadeur d’un handicap entièrement assumé et dédramatisé au sein de notre société dans laquelle il trouve sa place. 

Considérant le sport « comme l’outil de résilience absolu », Philippe Croizon a accepté de donner son nom à l’académie. « Je compte suivre de près son évolution sur ce territoire qui fait du sport pour tous, y compris les personnes en situation de handicap, un levier de développement économique majeur. »

www.philippecroizon.com

Textes Véronique Durupt /Carnets économiques de Vichy Communauté Développement

Vous souhaitez recevoir la lettre d’information des carnets économiques ?

Demandez à être inscrit sur notre liste de diffusion en écrivant à : communication@vichy-economie.com