Vous êtes ici

AMS, l’accessibilité pour tous

Les carnets économiques du territoire

Fondée en 2008 par Patrick Donjon, la société Ascenseur Modernisation Service (AMS) a su diversifier son activité pour répondre aux besoins du marché. Passée de 1 à 11 employés en 7 ans, l’entreprise cussétoise continue sur sa belle lancée en favorisant le secteur de l’accessibilité.

Dans ses locaux de la rue Liandon, Patrick Donjon présente l’équipe dont il s’est entouré : ‘’ Chez AMS nous sommes 11 personnes, dont 2 apprentis, une assistante de gestion, une commerciale et 7 techniciens. Mon associé Arnaud Sanvoisin et moi-même sommes également présents sur les chantiers quand il y a besoin’’. Si ce chef d’entreprise est aujourd’hui si fier, c’est qu’il a d’abord construit cette société seul avant de se permettre d’embaucher. Après un bac d’électrotechnicien au Centre des Métiers du Bâtiment de Bellerive sur Allier, Patrick Donjon devient électricien en bâtiment avant d’apprendre son métier d’ascensoriste chez OTIS Clermont-Ferrand, chez qui il rentre en 2000 : ‘’J’ai reçu chez OTIS une bonne formation qui a développé mes compétences, notamment lorsque j’ai été nommé contremaître. J’y ai appris le management et la gestion. J’ai ensuite eu envie de lancer mon affaire à ma façon et avec mes valeurs’’. En professionnel avisé, il sait qu’il ne faut pas tarder puisque la loi Robien impose une mise en sécurité de tous les ascenseurs déjà existants. Les choses se font vite et en deux mois Patrick Donjon ouvre AMS, sans aides extérieures, à son domicile de Saint-Rémy-en-Rollat : ‘’A l’époque je n’ai eu le soutien que de ma femme. En fait je n’ai même pas pensé à demander de l’aide car j’avais une idée très précise de ce que je voulais faire’’ explique-t-il. L’année 2008 sera comme il dit, ‘’facile’’ puisque le chef d’entreprise est sous-traitant des groupes Schindler et OTIS. Mais à la fin de cette année 2008, les rouages de l’entreprise se grippent…

Apprendre à se remettre en question

‘’Pendant ma première année,  je n’ai jamais eu à chercher du travail, mais quand le marché des mises en conformité s’est progressivement arrêté, les choses sont devenues très difficiles. J’ai vraiment galéré’’ confie le chef d’entreprise. Avec le recul de l’expérience, Patrick Donjon sait bien ce qu’il n’avait pas fait. Sans démarchage, communication ou visibilité, personne ou presque en 2009 ne connaît AMS. Après un an d’activité son travail commercial débute : ‘’J’ai floqué mon camion blanc, j’ai démarché et surtout j’ai diversifié mes activités en faisant de la maintenance et du dépannage électrique ou de la motorisation de portails’’. Une période charnière qui a forgé l’identité de la société. Dès la fin de l’année 2009, épaulé par son frère Frédéric qu’il forme en tant qu’apprenti, Patrick Donjon change de cap en accédant au marché de l’ascenseur neuf. Achat, revente, installation et maintenance, AMS offre alors une solution complète pour quiconque veut s’équiper. Dans la même année, il fait connaissance avec le monde de l’accessibilité en plein essor : ‘’Nous vendons et installons aujourd’hui des fauteuils monte-escaliers, monte-charge, plateformes élévatrices ou ascenseurs en vente directe pour les privés, collectivités et chantiers. Nous répondons aussi à de nombreux appels d’offres’’. Les affaires reprennent et en 2011, Patrick Donjon embauche Mathieu, un autre technicien et son ancien collègue de chez Otis, Arnaud Sanvoisin, qui devient son associé. AMS s’agrandit et rejoint alors ses actuels locaux de la rue Liandon à Cusset. Aujourd’hui les deux hommes gèrent une équipe dynamique aux profils variés et complémentaires.

Une équipe de spécialistes

Après son frère Frédéric, Patrick Donjon accueille 4 autres apprentis, tous issus du Centre des Métiers du Bâtiment qui l’a lui aussi formé : ‘’Je suis en lien étroit avec Monsieur Benoit, professeur d’électrotechnique qui me présente des candidats qu’il sent compétents pour notre métier d’ascensoriste. Leur formation est très bonne avec des perspectives professionnelles intéressantes’’. Arrivés chez AMS, les apprentis suivent alors une spécialisation qui durera 3 ans pour leur apprendre le métier. ‘’On les forme en espérant bien sûr les garder’’ confie Patrick Donjon. Pour compléter leur équipe, les associés ont recruté l’an dernier Stéphanie Pruvost, commerciale dédiée à l’activité accessibilité de la société : ‘’Aujourd’hui AMS réalise 60% de son chiffre d’affaires avec les ascenseurs neufs et 40% grâce à l’accessibilité. Nous voulons rééquilibrer cette courbe et mon travail consiste donc à démarcher et faire connaître notre savoir-faire en matière d’accessibilité’’, explique-t-elle. AMS a en effet atteint une expertise reconnue, qui lui a permis de signer de beaux chantiers, avec notamment l’installation des ascenseurs de la passerelle de la gare de Moulins (cf photo), des portes automatiques de la mairie de Vichy, des élévateurs du Stade Jean Moulin de Cusset, la mise en accessibilité de la gare de Clermont-Ferrand ou du Palais de Justice de Limoges. Pour les entreprises, les collectivités ou les particuliers qui ne veulent plus changer de maison, AMS propose des solutions d’accessibilité sur mesure, doublées d’un service de dépannage 7j/7  et 24h/24 sur l’Allier et ses départements limitrophes.

L’entreprise mise également sur des logiciels performants, lui permettant, ainsi qu’à ses clients, de suivre en temps réel les tournées et réparations. ‘’Il nous manque maintenant un show-room pour recevoir nos clients et exposer nos modèles. Nous sommes donc à la recherche d’un nouveau local pour améliorer notre visibilité à court terme’’ explique Patrick Donjon qui a encore de grands projets pour AMS.

 

 

 

AMS

42 Rue Liandon
03300 CUSSET
Tel: 04.70.41.22.40

http://www.ascenseur-modernisation-service.fr/

 

Rédaction Bénédicte Rollet NOTA Bene, pour les carnets économiques de Vichy Val d’Allier Développement