Vous êtes ici

ASUR Etudes et Réalisations élargit son savoir-faire

Les carnets économiques du territoire

L'entreprise Ajustage Soudure Usinage Roche (A.S.U.R), est installée à Cusset depuis 1996. Créée par G. Roche elle a été reprise en février 2017 par Simon Ferrer, qui a 57 ans a fait le pari de l’envie pour développer sa première société. Entre deux prototypes et rendez-vous, rencontre avec un chef d’entreprise accompli.

asur

L'équipe d'Asur avec Simon Ferrer à gauche

Spécialisée dans les travaux de mécanique générale secteur de la métallurgie A.S.U.R a su en 20 ans conquérir des clients fidèles en local. Travaillant en sous-traitance ou en directe depuis sa création la société réalise des fabrications unitaires, petites et moyennes séries avec tous métaux. Un quotidien fait de précision autour d’un savoir-faire en chaudronnerie, tôlerie, soudure, fraisage, tournage, ajustage, et pour les secteurs de l’industrie, l'automobile, le bâtiment, l’agriculture, l’alimentaire, l’hôtellerie-restauration, la santé, hôpitaux et cliniques,  les collectivités territoriales ainsi que pour les particuliers.

Un audacieux rachat

Un savoir-faire que connait bien Simon Ferrer, de formation bureau d’études construction mécanique et après une carrière en tant que responsable de production et méthodes dans l’industrie. À quelques années de la retraite, il saisi une opportunité : ‘’Souvent par le passé je me suis dit : ah si j’avais dix ans  de moins … ma petite entreprise. Eh bien à 57 ans et face aux difficultés de mon employeur j’ai réalisé que je disposai encore au moins de 10 ans d’activité pour accomplir cette envie d’entreprendre. Je me suis mis en recherche d’une entreprise à racheter. A.S.U.R faisait partie de nos fournisseurs et je savais que Monsieur Roche voulait vendre. La société était en bonne santé, j’avais l’expérience dans l’industrie, je pouvais compter sur des collaborateurs experts, alors je me suis dit pourquoi pas moi ! ’’.  

Son expérience et son projet de reprise  A.S.U.R séduisent les banques, dont la BPI qui lui accordent les prêts pour cet ambitieux rachat.

‘’J’ai refait mon premier CV depuis des décennies pour les banques’’ s’amuse le chef d’entreprise. Ce dernier trouve également un réel soutien humain et financier auprès du Réseau Entreprendre Auvergne. ‘’J’ai découvert cette association d’entrepreneurs où l’on ne parlait que de projets, que de construire, que d’optimisme… du bonheur pour moi. C’est ce qui m’a plu,  j’ai eu l’envie d'en faire partie.  On  m’a écouté et conseillé pour mon projet de reprise ’’ explique Simon Ferrer, lauréat de leur programme START 2016 pour les projets de création/reprise des primos chefs d’entreprise. Dès le premier semestre de sa reprise, le tout jeune dirigeant recrutait 2 nouveaux collaborateurs en CDI.

‘’C’est une stratégie de croissance par sécurité, pour éviter qu’en un rhume, la moitié de l’effectif manque. Mais aussi parce que le potentiel de commandes rien que sur l’agglomération le justifie. Ma volonté a toujours été d’embaucher avec une rémunération juste et attractive et ensuite faire entrer des commandes, qu’une solide équipe peut assurer’’.

Développement des activités

Dès les premiers mois de la reprise, le dirigeant investit 25K€ dans de l’outillage, puis en début du deuxième exercice 25K€ pour l’acquisition de nouveaux postes de soudures et aménagements d’ateliers indispensables au bon développement de l’activité.

Persuadé qu’on avance mieux ensemble, Simon Ferrer se rapproche aussi des entreprises locales pour travailler en synergie. SDEB, Roche et Fils, S.M.P à Cusset, Galva Eclair à Saint-Pourçain-sur-Sioule, SIEMAC à Hauterive, sont ainsi devenus autant de partenaires de confiance lorsqu’ASUR Etudes et Réalisations ne peut assurer une commande seul.

Mais si la société continue son travail de pièces à façon en étant très réactive, son nouveau dirigeant veut l’emmener plus loin. ‘’ Je pensais dans un premier temps qu’il serait nécessaire que j’accomplisse des tâches de fabrication, mais évidemment il était plus profitable que j’accomplisse une tâche de technico-commercial permettant la prise de commandes. Notamment en proposant à la clientèle une prestation d’études et réalisations pour résoudre des problématiques techniques. L’expertise, l’analyse, la créativité et l’expérience additionnées de toute l’équipe  ont servi de nouveaux clients heureux de notre réussite ‘’

Il créé donc une activité bureau d’études au sein d’A.S.U.R, afin de diversifier les commandes et clients, en proposant des études et fabrication de prototypes, d’outillages industriel, ou bien de l’optimisation de process industriel. Une vraie valeur ajoutée pour A.S.U.R, qui répond désormais plus généralement aux problématiques de ses clients en en touchant de nouveaux. Simon Ferrer a fait évoluer le nom de la société vers ASUR  Etudes et Réalisations.

Autre nouveauté, la prestation de maintenance mécanique, avec réparation sur site ou dans ses locaux dans la ZI des Graves rue de Romainville. ‘’ Cette activité est possible car la société à la chance d’avoir des salariés très polyvalents et réactifs au service de nos clients ‘’, se félicite le dirigeant qui ne néglige pas non plus le réparation d’urgence qui a fait la renommée de la société.

Des contrats annuels innovants

En un an, ASUR Etudes et Réalisations a donc su garder le rythme tout en développant des activités complémentaires. Un travail qui porte ses fruits, puisqu’il intéresse désormais de belles sociétés nationales. L’entreprise cussétoise collabore notamment en ce moment à deux projets innovants :

‘’Nous avons conçu des bennes plateau 3 ridelles de Pick-up 4x4  adaptables à plusieurs porteurs, pour une des plus grosses concessions de Pick-up en France, Balleydier dans les Alpes. Nous avons obtenus la fabrication en séries de ces bennes. La société Sanisphère dans la Drôme, nous fait également confiance pour externaliser la fabrication mécano-soudure inox et l’assemblage des mécanismes de leur toilettes sèches nouvelle génération’’. Des contrats annualisés qui permettent à Simon Ferrer de lisser l’activité et donner du travail permanent à aux salariés, sans trop de pression de délais. « Avec Sanisphère, un peu de savoir-faire Made in Cusset s’est ainsi exporté jusqu’en Chine » se réjouit l’équipe.  ASUR Etudes et Réalisations a ainsi développé son expertise auprès de nombreux clients locaux fidèles et cherche de nouveaux contrats, qui ne représentent jamais chacun plus de 20% du CA annuel : ‘’ On n’est pas là pour prendre le travail du voisin, d’où l’envie d’aller plus loin chercher des contrats. Pour le reste nous travaillons en bonne intelligence, complémentarité et osmose avec nos collègues confrères et sous-traitant ‘’ insiste Simon Ferrer.

Agrandissement et recrutement à venir

Si l’envie de rester au cœur du secteur de Romainville reste forte, ASUR Etudes et Réalisations doit désormais pousser les murs : ‘’Avec la fabrication des bennes de pick-up et l’organisation des flux de pièces plus volumineuses nous avons besoin de passer de 400 à 1.000 m². Nous souhaitons néanmoins rester proches du réseau construit avec nos voisins partenaires et fournisseurs, pour une meilleure réactivité au service de nos clients ‘’ insiste le dirigeant en pleine recherche de nouveaux locaux. Un recrutement est aussi en cours pour permettre à un soudeur/usineur d’intégrer une équipe en plein développement.

asur

ASUR Etudes et Réalisations

4 Rue de Romainville, 03300 Cusset

Téléphone : 04 70 31 25 65  //  06 42 19 53 63

asur.roche@wanadoo.fr

 

Rédaction Bénédicte Rollet, NOTA Bene pour les carnets économiques de Vichy Communauté Développement.

Vous souhaitez recevoir la lettre d'information des carnets économiques ?

Demandez à être inscrit sur notre liste de diffusion en écrivant à : communication@vichy-economie.com