Vous êtes ici

Un nouveau gérant à la tête d’ACM

Les carnets économiques du territoire

2014 est une année de changement pour l’entreprise creuzieroise de fabrication de machines industrielles et d’outillage à destination de la maroquinerie de luxe. Après 20 années aux commandes de l’Atelier Chastang Mécanique (ACM), Roger Chastang, le fondateur, a officiellement passé la main, le 6 février 2014, à Richard Silvestre.

Située dans la zone d’activité des Ancises à Creuzier-Le-Neuf, la société ACM s’est spécialisée depuis 1994 dans les domaines de la mécanique générale de précision et la réalisation de machines spéciales. Son savoir-faire est apprécié et reconnu dans de nombreux secteurs dont celui de la maroquinerie de luxe pour lequel la société consacre une grande partie de son activité.  « Nous fabriquons des machines spéciales à faible diffusion permettant les petites séries comme pour les anses de sacs. La technologie que nous avons peut être dupliquée et s’adapter à d’autres secteurs comme celui de la cosmétique par exemple.» Du développement de solutions techniques par le bureau d’études à la pièce façonnée par un tourneur-fraiseur en passant par le montage de la machine complète, chez ACM, tout est conçu de A à Z. « C’est ce qui fait le charme de la société. Toutes les pièces fabriquées sur place vont dans la machine. C’est très valorisant pour les personnes qui travaillent à l’atelier. Il y a aujourd’hui chez ACM un vivier de compétences incroyable. Cela fait 20 ans que cette société existe. 20 ans qu’elle crée des machines et qu’elle est reconnue par les clients. Ils veulent continuer à travailler avec nous parce qu’ils savent que nous sommes une structure sérieuse et compétente. »

Le parcours d’un repreneur

Après un parcours de responsable notamment dans le secteur de la vente automobile à Lyon et la construction de véhicules industriels à Clermont-Ferrand, Richard Silvestre, jeune quadragénaire, aspire à la reprise d’une entreprise. « Je me suis alors rapproché de BCP Conseil, un cabinet clermontois qui met en relation des cédants avec des acquéreurs. Le cahier des charges que j’avais donné était très clair. Je voulais une structure à taille humaine, maximum 20 salariés ; une société travaillant dans le domaine du luxe avec une vocation à l’international. »  Roger Chastang et Richard Silvestre se rencontrent en novembre 2013 et suite au rachat de la société en février 2014, le futur dirigeant intègre la société pour être accompagné par Roger Chastang, le temps du passage de relais entre les deux gérants jusqu’à fin avril. Son parcours de repreneur et ses recherches de financement l’ont notamment amené à présenter son projet devant les membres du Réseau Entreprendre et d’Auvergne Active.

« Je suis passé devant un comité constitué de professionnels qui ont validé mon projet. C’est très formateur. On a affaire à ses pairs. Ils connaissent les difficultés de monter une société. Ce qui m’a rassuré, c’est que mon projet a été validé à l’unanimité dans les deux instances. »

La mission du Réseau Entreprendre est de contribuer à la réussite de nouveaux entrepreneurs, créateurs d’emplois et de richesse avec un accompagnement par des chefs d’entreprises et un financement sous forme de prêts d’honneur. « Le fait d’être entré dans un réseau tel que celui-ci m’apporte beaucoup car je ne connaissais personne avant. » Des cessions de formations sont également proposées aux lauréats 2014 de la région Auvergne dont fait aussi partie Thomas Mignard (société SKWARE http://www.vichy-economie.com/carnets-economiques/skware-27022014). « Nous nous retrouvons tous les mois pour développer des sujets, échanger sur nos pratiques et partager nos problèmes. Ce groupe est en train de se souder. » Richard Silvestre bénéficie également pendant toute une année d’un accompagnement personnalisé par un chef d’entreprise du bassin vichyssois. « Il a l’expérience d’une gestion d’entreprise depuis plusieurs années. Son aide et ses conseils sont les bienvenus. »

Développement à l’international et diversification de l’activité feront partie des objectifs que Richard Silvestre souhaitera mettre en œuvre à moyen terme. Pour le moment, le nouveau dirigeant d’ACM a pour priorité de relancer la société, continuer à prendre ses marques et travailler avec les clients locaux. « Je me sens bien quand il y a un challenge à relever. Pour moi, c’est motivant. Je vais tout faire pour emmener la société là où je veux l’amener. De plus, nous sommes très heureux à Vichy. Il y a quelques années, avec son épouse, ils sont venus à Vichy dans le cadre d’un week-end thalasso aux Célestins et immédiatement ils sont tombés sous le charme. « Vichy a tout d’une grande ville avec l’avantage de rester à taille humaine. Nous y gagnons en qualité de vie car moins de stress urbain en comparaison avec une ville comme Lyon d’où nous sommes originaires

 

ZAC Les Ancises

03300 Creuzier-Le-Neuf

04 70 58 28 46

www.acm-france.net