Vous êtes ici

La famille Baud, des opticiens par passion

Les carnets économiques du territoire

La famille Baud fête ce mois-ci 90 ans d’une vie professionnelle dédiée à la santé visuelle et à l’optique. Jean-Michel Baud, 3ème génération d’opticiens de sa famille, accueille ses clients chaque jour dans sa boutique vichyssoise ‘’Atol Les opticiens’’ située à l’angle de la rue Lucas. Ce chef d’entreprise vient entièrement de rénover ce bâtiment qu’il a vu évoluer tout au long de sa vie et de sa carrière. Une transmission familiale réussie tournée depuis 90 ans sur les évolutions techniques et technologiques au service de la vue de tous.

C’est en 1925 que l’aventure débute, lorsque Marcel Baud et son frère Gaston Baud, le grand-père de Jean-Michel rachète ‘’Chartier opticien’’ (cf photo ci-contre) et inaugure la boutique ‘’Baud Opticien’’. La famille Baud ne sait pas encore que 90 ans après ses héritiers transmettront toujours leur savoir-faire à des clients fidélisés depuis de longue année. Mais si l’adresse est restée la même la boutique a bien évolué. En 1967, c’est Michel, le père de l’actuel propriétaire des lieux qui reprend la main et réorganise les locaux en 1986. Dès 1971, Michel Baud rejoint également le groupe Atol, tout en assurant des fonctions qui le passionnent en tant qu’adjoint vichyssois au commerce de 1989 à 2000. En 44 ans, la relation de la famille Baud et du groupe Atol s’est tissée comme une évidence et la boutique vichyssoise est même aujourd’hui la plus ancienne du groupe.

Une histoire de famille

Alors, c’est tout naturellement que Jean-Michel Baud est tombé dans la marmite de l’optique. Comme son père avant lui, il succombe à une tradition familiale choisie et désirée. Pour cela, il obtient en 1996 un diplôme d’opticien, d’optométrie, de contactologie et de pathologie : ‘’Il était important pour moi de mieux comprendre les difficultés de mes futurs clients afin de les guider au mieux. J’ai ensuite rejoint de 1996 à 1999 l’Institut Supérieur de l’Optique de Lyon (ISO) avant d’exercer comme maître opticien deux ans en Suisse. J’y ai rencontré ma femme Dominique, qui travaille aujourd’hui avec moi, lors d’un examen de vue’’. En 2001, Jean-Michel Baud rejoint son père pour un travail en duo au cœur d’une boutique élargie, suite au rachat du magasin de vêtements voisin. Il reprend enfin les commandes seul en 2004. Jean-Michel Baud est aujourd’hui à la tête d’une équipe en qui il a toute confiance : ‘’Clément travaille chez nous depuis 34 ans, Dominique depuis 29 ans, Doriane, mon ancienne stagiaire depuis 10 ans et Julie depuis 1 an et demi. L’ambiance se veut aussi professionnelle que familiale. J’essaye d’organiser régulièrement des réunions pour discuter et éviter les non-dits  au sein de l’équipe’’, explique Jean-michel Baud, qui doit aussi exercer un vrai travail de manager au sein d’une grande équipe.

Atol un groupement coopératif d’envergure

Cette équipe vichyssoise fait donc partie depuis 1971 des 800 opticiens Atol et du groupement coopératif qui fait la force de ce groupe national. Classé dans le Top 100 des coopératives françaises, ‘’Atol Les opticiens’’ a construit son modèle économique sur la force de ses 670 opticiens associés. Depuis 1972, le groupe appartient donc à ces professionnels de l’optique qui prennent ensemble toutes les décisions nécessaires à son développement. Chaque voix compte et chaque opticien s’engage donc au quotidien et durablement pour défendre des valeurs communes sans la pression d’actionnaires financiers : ‘’En 2005, Atol a fait le choix audacieux de la relocalisation. On est passé du « Made in très loin » à une fabrication française des verres aux montures. Une relocalisation et une Origine France Garantie, créatrice d’emplois, notamment dans notre centrale d’achats de Beaune’’.  Certifié ISO 9001 pour la qualité de son service et ISO14001 pour son approche environnementale, ‘’Atol Les opticiens’’ allie le beau, l’innovant et le bon pour la planète et l’emploi. Au service de la santé et de la beauté, l’équipe de Jean-Michel Baud joue donc aussi les stylistes du regard pour ouvrir des horizons aussi nets qu’élégants à ses clients.

Opticien, un métier en constante évolution

Avec leur colonne de prise de mesure 3D, il semble bien loin le temps des erreurs de corrections. Habilités à refaire ou adapter les ordonnances de moins de 3 ans, en en informant l’ophtalmologue du client, les opticiens sont aujourd’hui des professionnels polyvalents : ‘’Nous suivons souvent des formations de colorimétrie, de morpho-psychologique et d’approche du client, pour répondre à un besoin d’esthétisme croissant’’. Chaque jour, Jean-Michel Baud présente des modèles de plus en plus techniques comme ces nouveaux verres polarisants dégradés au style urbain affirmé ou la gamme D’CLIP d’Atol aux branches interchangeables qui habillent les regards de couleurs vitaminées. ‘’Atol sait aussi faire des verres qui n’existent pas, comme récemment pour un  jeune enfant au cristallin très abîmé. Nous avons créé pour lui un verre de correction + 12, sur mesure. Et puis je ne dis jamais non à un client. S’il a vu une monture de créateur dans le Marais à Paris, je lui retrouverai. En plus, grâce à notre centrale d’achat nous avons une vraie force de négociation, gage du meilleur rapport qualité/prix pour nos clients’’, complète Jean-Michel Baud.

Si les gammes évoluent, la forme elle aussi a changé, notamment dans une communication dynamique avec des icônes comme Adriana Karembeu (qui était présente à Vichy pour la célébration des 90 ans le 25 juin dernier – cf photo) ou Matt Pokora, ainsi que dans la disposition des magasins. En février 2015, avec l’aide des architectes du groupe, le magasin presque centenaire de la rue Lucas fait peau neuve pour accueillir ses clients. L’espace est redessiné et les lunettes sont désormais toutes présentées de ¾ afin d’en distinguer tous les détails en un regard.

C’est dans ce tourbillon d’innovations, de collaborations solides et d’esprit d’équipe que la boutique de la famille Baud fête donc ses 90 ans. 90 ans passés à exercer un métier transmis avec bonheur  en héritage : ‘’Pourquoi ne pas attendre les 100 ans ? Parce que chez nous, on ne manque pas une occasion de se réjouir ensemble. On veut voir plus loin et nous en sommes fiers’’ confie Jean-Michel Baud qui souhaite, dans les années à venir, continuer avec sérieux son accueil de service et de proximité. ‘’ C’est aussi l’occasion de dire à nos clients « Merci et Bienvenue, continuez à nous faire confiance !’’. Rendez-vous pour le centenaire avec de nouvelles innovations !

 

Atol les Opticiens

Jean-Michel Baud

24 rue Lucas-Vichy

04 70 98 44 41

http://www.opticiens-atol.com/

 

Rédaction Bénédicte Rollet NOTA Bene, pour les carnets économiques de Vichy Val d’Allier Développement