Vous êtes ici

Qualité et diversité, le crédo de Coin Café

Les carnets économiques du territoire

Depuis 2 ans, Fabrice Genestier et Thierry Pelofy mettent leur expérience au service de leur enseigne de distribution automatique, Coin Café. Avec près de 50 clients fidèles, les deux hommes se disent qu’ils ont fait le bon choix, celui de l’indépendance.

coin café

Thierry Pelofy et Fabrice Genestier

« On est des passionnés de la DA », c’est sans nul doute ce que vous entendrez le plus en discutant avec Fabrice Genestier et Thierry Pelofy, les heureux co-gérants de Coin Café. La DA c’est, dans leur jargon d’experts, la distribution automatique. Vous savez la jolie petite boite au coin du bureau ou de la piscine municipale, qui permet de se délecter de quelques confiseries ou boissons plus ou moins sucrées ?  Le premier distributeur automatique de boissons Schloesing est présenté à l'exposition universelle de Paris de 1889. Un « Distributeur automatique de liquides », destiné à procurer des boissons chaudes aux ouvriers du port de Marseille et qui fonctionne aussi à Paris place de la République. Moyennant 10 centimes, ce distributeur automatique fournit bière, vin ou café… Si, dès le début du XXème siècle, on en trouve déjà dans le métro parisien, c’est l’époque industrielle qui développera et démocratisera son utilisation principalement autour de la distribution de boissons. Articles pour nageurs et baigneurs, dentifrice, cadenas, préservatifs, pansements, doses de lessives, collants, pain, cigarettes, chambres à air ou même parapluies désormais on peut y trouver de tout, pour un marché mondial représentant 2,2 milliards d'euros (dont 80 % de boissons).  « Dans les années 50, on utilisait beaucoup de poudres lyophilisées, aujourd’hui nous misons sur la qualité » insiste Thierry Pelofy, du haut de ses 20 ans de métier et une première carrière comme charcutier.

Une envie d’indépendance

Fabrice Genestier a lui obtenu un CAP pâtissier, avant de travailler comme serveur ou en distribution automatique : « J’ai remarqué que dans notre métier il y a beaucoup de gens issu des métiers de bouche. Comme dans cet univers, la distribution automatique demande rigueur, réactivité et flexibilité car il faut aller dépanner ou alimenter tous les jours s’il le faut ». Anciens collègues, les deux hommes ont décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, poussés par Patrick Souveton, Pdg de DA 43 à Saint Paulien.  « Il nous a dit de foncer et d’y croire. Son expérience et sa réussite nous ont donné confiance, c’était le bon moment » expliquent les deux co-dirigeants. Après deux ans d’activité, ces derniers vont inaugurer en septembre des locaux flambants neufs à Vichy et comptent près de 50 clients fidèles sur le sud du 03, 71, 42 et 63. En tout une centaine de leurs machines aux tailles et présentations adaptées aux besoins, sont ainsi installées dans des entreprises ou lieux publics et proposent snacking, pâtisseries, boissons chaudes et canettes…

« Dans 95% il s’agit d’une mise à disposition gratuite et nous gérons tout l’entretien, le dépannage et le remplissage » expliquent les deux hommes, qui sont parfois néanmoins contactés pour de l’achat de machines. Avec leurs véhicules floqués, les deux hommes, seuls salariés de la société, arpentent donc les villes pour recharger des machines qu’ils connaissent bien. « Avec l’expérience on sait comment fonctionne la machine dans chaque secteur, ce que les gens aiment et quand il faudra la ravitailler entre 1 fois par semaine et une fois par jour.

coin cafe

Du choix et des marques

Affilié au groupement national Diva et Devient, Coin Café met un point d’honneur à ne proposer que des marques reconnues par les consommateurs : Suchard, Nescafé, Sodebo, Maggi… « Toutes nos machines de boissons indiquent clairement ce qu’elles servent aux clients. C’est un gage de qualité et de transparence, on ne ment pas à nos clients. Malheureusement nos envies de boissons plus équilibrées ne marchent pas vraiment » se désolent les deux hommes, qui doivent stopper la vente de jus de fruit Andros bio. « Le prix était plus cher c’est un facteur mais on se rend compte que les gens n’aiment pas le changement. Il faut toujours qu’ils retrouvent la maxi galette, les madeleines et les gaufres » s’amusent les deux hommes qui ne manquent jamais de réserves pour satisfaire les petits creux et grands gourmands.

Les deux entrepreneurs ont été notamment accompagnés dans leur projet par l'Agence de développement ainsi que par Initiative Vichy, qui leur a octroyé un prêt d'honneur de 10 000 €.

Thierry « le Chien vert cussétois » et Fabrice le vichyssois ont aussi à cœur de soutenir le sport local, en subventionnant l’US foot Vendat et le club de pétanque de St Rémy en Rollat « On aimerait faire plus, mais on avance petit à petit ». Pour continuer à développer leur activité, Coin Café axe sur une meilleure visibilité, notamment sur Internet, avec une visite virtuelle et à 360° de leurs locaux sur https://voicimon360.com/visites_virtuelles/coin-cafe-distribution-automatique-entre-811/.

A l’heure du goûter, vous saurez désormais qu’il y a des hommes passionnés derrière les machines.

 

Coin Cafécoin cafe

44, rue de Beauséjour-Vichy

06 19 03 13 44 / 06 78 35 68 13

coincafe@orange.fr

 

 

 

Rédaction Bénédicte Rollet, NOTA Bene pour les carnets économiques de Vichy Communauté Développement.

Vous souhaitez recevoir la lettre d'information des carnets économiques ?

Demandez à être inscrit sur notre liste de diffusion en écrivant à : communication@vichy-economie.com