Vous êtes ici

Electronica Technologies, récit d’une transmission réussie !

Les carnets économiques du territoire

Jean-David Ray a repris au mois d’avril dernier la société Electronica Technologies, dirigée pendant 28 ans par Christian Roussin. Non issu du monde technologique mais déterminé à apporter son expertise à cette société, Jean-David Ray peut compter sur le soutien de toute une équipe et en premier lieu de son prédécesseur.

Devenir chef d’entreprise

Rien ne prédestinait vraiment Jean-David Ray à prendre la direction, un jour, d’Electronica Technologies. Formé à la gestion et au commerce, il avoue lui-même devoir encore progresser en matière de composants électroniques. Mais ce qui aurait pu être perçu comme une faiblesse lui permet aujourd’hui de porter un regard neuf et détaché sur l’entreprise et ses réalités.

En reprenant l’entreprise ‘’Ray bureautique’’ de ses parents, qu’il dirige à Moulins de 1999 à 2009, Jean-David Ray fait son apprentissage de chef d’entreprise aux savoir-faire multiples. Mais le marché est très concurrentiel et il accepte de vendre son entreprise à un concurrent avec le secret espoir de racheter une concession motos. C’était sans compter sur les aléas de la vie professionnelle. La transaction ne se fait pas et Jean-David Ray devient salarié d’une concession Porsche pendant 5 ans. Une nouvelle expérience qui forge en lui l’idée tenace de reprendre une entreprise. Petit à petit l’envie devient un objectif, il lance ses recherches : ‘’Je n’avais pas d’idée de création, alors dans ces cas-là, il faut trouver quelque chose d’existant. Au début tout n’est pas très clair, puis progressivement on resserre les critères et on sait parfaitement ce qu’on ne veut pas’’.

Ce qu’il ne veut pas c’est une grosse entreprise, pour avancer avec une équipe à taille humaine, ou à l’inverse une trop petite société car il a besoin des savoir-faire d’une équipe de professionnels. Jean-David Ray sait également qu’il ne souhaite pas continuer à travailler dans le domaine de la bureautique ou de l’automobile : ‘’Par affinité j’ai privilégié le domaine technologique. La dernière condition qui me semblait indispensable, c’est que le cédant veuille bien réaliser une transmission suivie et qu’il m’accompagne’’. Comme une évidence, Electronica Technologies et ses 20 salariés semblait faite pour lui.

Electronica Technologies

Dirigée depuis 1987 par Christian Roussin, la société, créée en 1973, a su se faire un nom et une renommée mondiale dans l’électronique de mesure. ‘’Mon ancienne entreprise Ray Bureautique avait pour client Electronica, mais en découvrant mieux cette société j’ai été séduit par son niveau d’excellence. Du bureau d’étude au produit fini, Electronica maitrise toute la chaine de production. C’est une vraie force’’ s’enthousiasme Jean-David Ray. Avec ses audiomètres de dépistage, la société est leader européen du secteur. Ces produits, servant à déceler les pathologies de l’oreille notamment dans les services de prévention scolaire ou de médecine du travail ont été entièrement imaginés et conçus par Electronica. Ses équipes n’ont cessé depuis de les perfectionner dans différentes gammes évoluant avec les réalités actuelles. Mais Electronica imagine aussi des produits très techniques pour l’industrie, le monde médical ou l’environnement : ‘’Nos équipes savent notamment construire des boitiers de mesure en milieu hostile pour accompagner des relevés de températures, CO² ou de gel’’ complète le nouveau directeur. La sous-traitance fait également partie du quotidien de l’entreprise depuis ses débuts. Cette dernière développe notamment des cartes électroniques Pour Michelin ou la SNCF. Le dernier volet des activités d’Electronica regroupe les réparations électroniques sur machines industrielles ainsi que leur maintenance.  Une société de pointe donc, aux services multiples que Jean-David Ray reprend avec plaisir et une envie de challenge réussi. Depuis un an, cette transmission se construit sereinement avec Christian Roussin.

Une transmission en douceur

‘’Il faut dire la vérité, lorsqu’on cherche à reprendre une entreprise on peut vite se heurter à un mur. Tout le monde vous reçoit gentiment, et on trouve même des fichiers d’entreprise à céder mais il y a une vraie problématique dans la transmission et le soutien aux reprenants’’ tient à expliquer Jean-David Ray. Face à des cédants parfois frileux et inquiets à l’heure de tout quitter, la démarche de reprise peut donc être longue : ‘’Il y a la peur de la reprise, la peur de la vente, la reprise c’est long, souvent deux ans, comme dans mon cas. Mais si on veut on peut, il ne faut pas se décourager. La solution pour moi est venue de Vichy Val d’Allier Développement qui m’a présenté Christian Roussin. C’est cette force de réseau de proximité, de mise en relation qui peut manquer et qui est indispensable’’.

Après un an de discussions, Jean-David Ray a rencontré ses futurs salariés tout en découvrant l’entreprise, guidé par celui qui l’a développé. Une aide essentielle qui l’a rassuré : ‘’Nous avons prévu un suivi jusqu’à la fin de l’année. Mais quand je suis arrivé tout était prêt pour que je sois seul aux commandes. Christian Roussin a eu l’intelligence de me dire : « Quand vous avez besoin vous m’appelez »’’. La formation administrative est terminée, mais les deux hommes suivent actuellement la phase commerciale avec présentation des clients : ‘’J’écoute et je fais confiance car je n’ai pas toutes les connaissances dans ce domaine. C’est marrant, à 20 ans on croit tout savoir et plus tard on se rend compte qu’on a besoin des autres’’ s’amuse le chef d’entreprise.

S’il va assurer en grande partie la gestion commerciale d’Electronica, il fait totalement confiance à ses équipes pour la partie technique : ‘’Je souhaite continuer à déléguer comme le faisait Christian Roussin. Il n’y a pas de raison de tout bouleverser lorsque quelque chose fonctionne bien’’.  Mais si le but n’est pas de tout chambouler gratuitement le nouveau dirigeant souhaite bien imprimer sa patte et son style au service de son entreprise.

Projets d’avenir

Au niveau de la maintenance et de la sous-traitance Jean-David Ray souhaite s’appuyer sur les acquis en continuant à consolider des bases solides. La vraie relance va s’opérer au niveau des sondes qu’Electronica sait parfaitement réaliser mais qui sont en perte de vitesse depuis quelques années. En misant  sur un vrai savoir-faire et un suivi complet de la conception à la pose, Jean-David Ray compte bien répondre à de nouveaux appels d’offres comme par exemple pour une célèbre grotte voulant mesurer son taux de CO². Autre axe de développement, l’exportation des audiomètres de dépistage. S’ils occupent 80% du marché français, l’entreprise souhaite aujourd’hui mieux les exporter et avant tout en Europe : ‘’Nous avons des marchés dans le monde entier, mais je crois qu’il est important de se recentrer sur le marché européen où les normes sont les mêmes, sans pour autant oublier les autres pays. On y croit puisqu’on vient de décrocher un important marché avec l’Allemagne’’. A terme le lancement d’une nouvelle gamme n’est pas exclu notamment pour les ORL. Des produits qui répondront toujours aux trois mots d’ordre qui font leur force : simplicité d’utilisation, fiabilité et prix concurrentiel.

Enfin, et ce n’est pas le plus petit des changements opérés par Jean-David Ray, la société Electronica Technologies va déménager au mois d’août prochain pour gagner Abrest et les anciens locaux de la SAEB que l’Agence de développement lui avait proposé, dans la zone d’activités de la Tour. A la clé une superficie de 1500 m² soit deux fois plus qu’aujourd’hui et un confort de travail grandement amélioré pour les salariés.

‘’J’ai aujourd’hui l’impression de réaliser un rêve d’enfant. Grâce à mes équipes je vais rechercher, composer, créer’’. Une histoire professionnelle à suivre…

Electronica Technologies
8 rue Georges Ferrier BP 70044
03302 Cusset cedex
Tél. 04 70 96 52 90
Fax. 04 70 96 01 23

http://www.electronica-technologies.com

 

 

Rédaction Bénédicte Rollet NOTA Bene, pour les carnets économiques de Vichy Val d’Allier Développement