Vous êtes ici

Les Forges des Margerides recrutent

Les carnets économiques du territoire

Frédéric Caraty et Patrick Besogne sont à la tête des Forges des Margerides, une entreprise basée à Hauterive qui emploie aujourd’hui 80 personnes. Fabricant et distributeur d’équipements industriels pour le jardin et les espaces verts (Kubota, Honda, Castorama…), les Forges des Margerides viennent de racheter leur concurrent Pilote 88.

Forges des Margerides - Hauterive Vichy

Frédéric Caraty et Patrick Besogne

De rachats en nouvelles compétences

Les Forges des Margerides c’est tout d’abord l’histoire d’un homme, René Moïse qui créé en 1955 une entreprise aux Margerides à côté de Thiers. Déjà spécialisée à l’époque dans les équipements de motoculture, la société naissante conçoit des rotatifs pour la marque Honda. Dans les années 80, la famille lyonnaise Girard reprend l’entreprise et se lance dans un nouveau marché : les motobineuses. On ne jardine plus comme avant, il faut s’adapter ! Plus petites et maniables, ces machines sont parfaitement adaptées aux surfaces désormais réduites des potagers et jardins.  Les Forges de Margerides suivent les tendances et diversifient leurs activités en devenant fabricant de produits finis, ce qui leur permet de concevoir entièrement des machines. En 1992, la société opère son premier rachat avec la société PBL et ses lames de tondeuses, suivi en 1996 du rachat des bacs de ramassage de la société Kubota qui rejoignent les rangs de l’entreprise, désormais basée à Hauterive, dans la zone des Sables.

Une politique payante qui assoit la société dans son secteur et dynamise ses ventes. C’est en 2000 que Patrick Besogne devient président, avec l’aide d’un fond d’investissement, des Forges des Margerides, après avoir gravi en interne, de nombreux échelons dans l’entreprise qui l’a formé. La même année, la société marque un ‘’grand coup’’ en créant la gamme de motobineuses Viking style. En 2010 le fond d’investissement cherche à vendre, mais personne ne veut racheter…

Un duo complémentaire

‘’Nous nous sommes rencontrés, Patrick Besogne et moi, par l’intermédiaire du cabinet financier qui suivait la société. Ce fut surtout et avant tout une rencontre d’hommes’’ explique Frédéric Caraty. Issu de la grande école de commerce EM Strasbourg, Frédéric Caraty sait très vite où il va et intègre un master de management à HEC Paris, dont la devise est ‘’Apprendre à oser’’. C’est ce que ce dernier fait en dirigeant une PME d’équipements de jardin. Son association en 2010, à parts égales, avec Patrick Besogne, s’est donc construite naturellement : ‘’Dans notre cas, diriger à deux est une force et un vrai plus. Il y a trop de travail pour une seule personne alors nous nous partageons les taches suivant nos savoir-faire’’. A Patrick Besogne la partie technique et à Frédéric Caraty la gestion, pour une complémentarité efficace. Après une restructuration difficile mais inévitable en 2010, qui a vu une baisse d’1/3 des effectifs, la société investit et mise sur l’avenir. En 2011 le duo rachète SECA, fabricant de scies à bûches, puis CARROY en 2014, spécialiste des broyeurs d’herbes, basé à Vierzon. Le champ d’actions s’agrandit encore avec le rachat en mai 2015  d’un sérieux concurrent, Pilote 88.

Recrutements et investissements

atelier Forges des Margerides Hauterive Vichy

Un nouveau cap d’envergure qui a déjà nécessité un investissement de 700.000 euros : ‘’Nous avons investi dans une cabine de peinture, une cintreuse numérique, une presse hydraulique et des robots nous permettant d’absorber la charge supplémentaire de travail dû au rachat de Pilote’’ précise Frédéric Caraty. Cet investissement a notamment été soutenu par les aides BPI France pour le développement de l'innovation (ADI). Une aubaine également pour l’économie et l’emploi local puisque les dirigeants ont commencé à recruter de nombreux profils supplémentaires. ‘’A court terme nous proposons 30 CDD dans des postes d’outilleur, maintenance et opérateur robot. Nous transformerons 5 à 10 de ces CDD en postes CDI’’ confient les dirigeants qui cherchent à embaucher avant tout en local. Ces employés viendront rejoindre l’équipe de 80 personnes déjà en place sur les 2 sites des Forges des Margerides, dans les 10 000 m² de locaux d’Hauterive et à Vierzon pour Carroy. Une équipe polyvalente soutenue par des prestataires locaux  pour les fournitures, l’imprimerie et les transports.

Les Forges des Margerides offrent donc aujourd’hui une gamme complète de produits et services,  du bureau d’étude aux pièces de rechange.

Une réussite qui peut donner des idées : ‘’Non ce n’est pas compliqué d’entreprendre en France. Passée la difficulté de convaincre les financeurs, il faut, je pense, un peu d’expérience pour bien mener sa barque et surtout avoir et garder les idées claires’’ confie Frédéric Caraty.

 

Les Forges des Margerideslogo Forges des Margerides

Les Sables - 03270 HAUTERIVE - FRANCE

Téléphone : 00 (33) 04 70 58 87 87 / Fax : 00 (33) 04 70 58 87 70

contact@fm-sa.fr

www.forgesdesmargerides.fr

Rédaction Bénédicte Rollet NOTA Bene, pour les Carnets économiques de Vichy Val d’Allier Développement