Vous êtes ici

Le Groupe Seguin, une innovante affaire de famille

Les carnets économiques du territoire

Le groupe Seguin semble parfois caché dans sa jolie campagne de la zone d’activités de Lhérat près de Randan. Pourtant, ce groupe, porté depuis bientôt 20 ans par la Famille de Galembert, est le premier réseau national dans la fabrication de cheminées, inserts et chauffages au bois. Avec le rachat récent de la start-up lyonnaise Speeta, le groupe Seguin compte désormais 4 sociétés et une renommée européenne en pleine expansion. Une success Story où esprit de famille rime avec innovation !

Groupe Seguin

‘’Quand j’ai voulu reprendre la société de mon père en 2005, il m’a écrit une lettre de 3 pages pour m’expliquer comment la société risquait de s’écrouler’’ explique avec humour Aymeric de Galembert. Réponse du père Antoine : ‘’Il n’y avait pas que des points négatifs, mais je préférais lui donner une image prudente ». Et je lui ai dit qu’après un an de sa présence dans l’entreprise, nous déjeunerions ensemble et il me dirait si cela lui plaisait vraiment, et je lui dirais si, dans ce job, je le trouvais bon… »

Il faut croire que le père, également chef d’entreprise, fut convaincu, puisque Aymeric de Galembert est aujourd’hui aux commandes de la société. Formé en école d’ingénieur, ce dernier s’est pourtant d’abord tourné vers la banque d’affaires, jusqu’au jour où l’envie de collaborer à l’entreprise familiale fut la plus forte.

Lorsqu’Antoine de Galembert rachète l’entreprise Seguin-Duteriez à monsieur Duteriez en 1997, l’activité principale est le négoce en bâtiment. Mais l’ancien dirigeant développe également une activité de fabrication et vente d’inserts et cheminées. A cette époque, 48 salariés font partie de la société qui réalise 5 millions d’euros de chiffre d’affaires. Actuellement, le groupe Seguin s’organise autour de l’entreprise Seguin-Duteriez, poumon vibrant et cœur historique du groupe à Randan, spécialiste de l’assemblage, usinage, découpage et conception des produits fonte et taille de pierre. Mais si toute la partie administrative du groupe a été centralisée à Randan, les dirigeants ont tenu à maintenir la production sur les sites des entreprises rachetées.  L’entreprise Axis basée dans l’Ain, produit et fabrique des produits acier, tandis que JC Bordelet s’est spécialisé dans la fabrication de cheminées design près de Montpellier. Aujourd’hui le groupe Seguin compte 105 salariés et signe un CA 2015 de 37 millions : ‘’Un chiffre d’affaires en légère baisse (-2%) par rapport à 2014, dû notamment à un hiver doux et un prix du pétrole très bas. Mais dans ce paysage concurrentiel sinistré nous résistons bien’’, confie Aymeric de Galembert, actuel président du groupe.

L’art du coup d’avance

Seguin DuteriezPour que le groupe affiche aujourd’hui une si belle assurance économique, il a fallu que ses dirigeants prennent des risques et osent des stratégies innovantes. En 2007, ils sont par exemple parmi les premiers à croire aux poêles à granulés et à en voir le potentiel de développement (7 500 vendus en 2015 par Seguin !). Cette année, c’est un partenariat avec GRDF qui se tisse autour de l’énergie gaz combinée aux granulés. Ce coup d’avance, le groupe Seguin l’a aussi souvent dans ses investissements par croissance externe. ‘’Aujourd’hui, JC Bordelet fait 3,5 millions d’euros de CA, c’est une niche mais progressivement nous avons élargi notre gamme pour en faire la plus complète de France, avec 30 corps de chauffe personnalisables’’, explique avec fierté Antoine de Galembert. En offrant des produits design à haute valeur ajoutée, l’entreprise conquiert une solide image auprès des architectes. Le rachat de la start up lyonnaise Speeta en février de cette année, confirme cette envie d’aller toujours plus loin, sans jamais se reposer sur un confort rassurant.

Fondée par des ingénieurs spécialisés dans le photovoltaïque, Speeta mise sur la création innovante du premier poêle connecté Speetbox. Plus qu’un outil de chauffage, le poêle se veut ici mobilier de chauffage entièrement modulable et personnalisable entre sobriété, technologie et élégance, le tout dessiné par Starck, star du design contemporain : ‘’La Speetbox s’adapte à la vie moderne avec ses box de rangement intégrés, son éclairage Led, sa régulation de combustion pour des pièces à vivre plus douces plus longtemps et sa tendance carré design. Connecté sur iOS ou Androïd, le poêle vous avertit s’il a besoin d’être rechargé’’, explique l’équipe. Sans capacité de production, les ingénieurs de Speeta ont fait confiance à la force du groupe Seguin pour porter ce projet plus loin. Les 3 créateurs de la marque ont, eux, intégré l’équipe du groupe, pour travailler également sur des projets transversaux auprès de JC Bordelet ou Axis. Un vrai plus pour Seguin qui ne cesse de surprendre la concurrence.

Les hommes et femmes d’un solide réseau

Cette entreprise tire également sa force des hommes et femmes qui la font. Pas vraiment attachée à une hiérarchie sclérosante, la famille de Galembert propose depuis toujours un cadre de travail privilégié et collaboratif à ses salariés, dans un lieu où la place ne manque pas. Grâce à des salaires motivants et des challenges permanents, le turn-over y est faible et la fidélité tenace, à l’image de Jacques Aurand, président Seguin et responsable production du groupe depuis les débuts de la société. Cédric Laurent, Directeur Général du groupe fait aussi partie de ceux qui défendent une marque et une gestion basée sur l’humain avant tout. Cette fidélité se ressent aussi auprès des professionnels revendeurs de la marque Seguin Duteriez, qui a adopté un business plan attractif pour ses collaborateurs. ‘’Nous avons bâti notre réseau sur une forte renommée auprès des professionnels notamment en terme de relations, de SAV et de formation’’ précise le DG.

Ici pas de franchisés devant payer pour exploiter une marque, mais au contraire des revendeurs engagés qui sont rémunérés par le groupe Seguin : ‘’Nous investissons à leurs côtés’’ précise Cédric Laurent. Entre eux, un simple contrat moral basé sur une collaboration égalitaire aux apports complémentaires. Croissance externe, alliances européennes, services réactifs pour les revendeurs, développement de l’image de la marque, visibilité et professionnels de terrain pour le groupe Seguin. Un échange gagnant/gagnant qui a convaincu plus de 150 revendeurs dont 60 en exclusivité. Des collaborateurs suivis de près par un service formation dédié, qui a formé déjà 120 personnes au premier trimestre 2016. 700 000 euros sont investis en ce moment dans la création d’un centre de formation, bâti par des entreprises locales, qui devrait être opérationnel à l’été 2016. ‘’Nous n’avons peut-être pas la marque la plus connue, mais les meilleurs professionnels et sans doute le meilleur accompagnement. Ce qui paye aujourd’hui en termes de fidélité et continuité’’ complète Aymeric de Galembert.

Aller plus loin…

A force de développement le groupe Seguin s’est donc fait une place au chaud sur la scène nationale et européenne et se bat pour la conserver. Connue et reconnue comme ‘’les Auvergnats’’ du marché, la famille de Galembert se félicite de n’avoir jamais délocalisé une production et fabrication née dans ce bassin d’activité. ‘’Le 1er signe de bêtise c’est la prétention. Pour qu’une entreprise marche bien, il ne faut pas trop réfléchir, beaucoup travailler et avoir de la chance’’ livre comme adage Antoine de Galembert. Cette chance, toute l’équipe du groupe Seguin la fait fructifier pour demain grâce à une innovation permanente. Nouveaux défis aujourd’hui, faire mieux connaître la marque sur le bassin économique local, aux particuliers et à l’export. ‘’Nous assumons ce qu’on est, c’est à dire le premier réseau national sans marque nationale. Ce qui ressort des audits réalisés auprès de nos revendeurs, c’est que tous sont très satisfaits des produits, de l’innovation et de notre accompagnement, mais ils sont frustrés que la renommée de la marque ne soit pas encore faite’’, confie Cédric Laurent. Le magasin show-room de Randan peut être une des clés à développer pour se faire connaître du grand public. La présence sur la Foire de Vichy ou des salons comme à Vérone dernièrement ou la diversification des gammes en sont d’autres. Présent dans 32 pays (un container est parti dernièrement à Shangaï, ainsi qu’un camion pour Moscou…), le groupe Seguin souhaite bien sûr aller plus loin sans jamais oublier d’où il est né… un petit bout d’Auvergne où il fait bon innover.

Groupe Seguin-Cheminées Seguin-Duteriez

Lhérat, 63310 Randan

Téléphone : 04 70 56 16 00

http://www.cheminees-seguin.com/

 

Rédaction Bénédicte Rollet, NOTA Bene pour les carnets économiques de Vichy Val d’Allier Développement.