Vous êtes ici

L’IEQT de Vichy forme les professionnels du management durable

Les carnets économiques du territoire

Cela va faire un quart de siècle que l’Institut Européen de la Qualité Totale (IEQT) a vu le jour. Il a été créé en 1989 à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Moulins-Vichy, en partenariat avec la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement d’Auvergne (l’actuelle DIRECCTE) et l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. Pour devenir aujourd’hui la tête de pont d’un réseau consulaire qui compte six sites en France (Lunéville, Rochefort et Poitiers, Rodez, Saint-Brieuc, Vichy). 

La notoriété de l’IEQT a largement franchi les limites de son agglomération d’origine. Ses anciens ont essaimé de nombreux organismes de toutes tailles, privés ou publics, mais tous engagés dans une démarche de qualité. Les effectifs, mais aussi les formations de l’IEQT n’ont cessé depuis de s’étoffer. Ils étaient 16 étudiants à faire leur entrée universitaire en 1989. «Affichant un taux de 90% de réussite aux examens, ce sont 99 étudiants qui ont reçu leur diplôme le 8 novembre dernier dans l’une des 4 formations proposées (1). »

Un rayonnement extra territorial

Delphine Hivet, sa directrice, est issue de ses rangs. « L’Institut continue de contribuer activement à la diffusion des bonnes pratiques QSE/DD (Qualité-Sécurité-Environnement/Développement Durable).  C’est ainsi qu’Amélie Vallenet (cf photo), jeune diplômée en Management des Risques, a fait partie des trois finalistes du Prix Qualité Étudiant, (catégorie Master) organisé pour la première fois à Bercy ce 28 novembre. Elle était notamment en compétition avec un futur ingénieur de l’ENSAM Paris... »  La note de synthèse sélectionnée présentait le travail réalisé par Amélie, lors de son apprentissage chez O-I  Manufacturing (Puy-Guillaume).

L’année universitaire durant, les étudiants réalisent des « gestes IEQTiens », en lien direct avec les métiers auxquels se destinent ces citoyens éco-responsables : nettoyage des berges de l’Allier, bilan carbone, conférences ou visites d’entreprises, sont autant de moyens d’ouverture sur l’extérieur, leur permettant de faire connaître la vocation de l’IEQT.

« Une fois leur diplôme obtenu, les étudiants continuent à entretenir les liens noués entre eux durant leur période commune de formation dans nos locaux vichyssois. Qu’ils deviennent par la suite animateurs, responsables ou managers, tous sont familiarisés au travail d’équipe, au travers des différentes actions menées à bien ensemble. Leurs relations perdurent et notre réseau professionnel s’étend bien au-delà de nos murs.  »

Des entreprises très demandeuses

Si à l’IEQT, « la réussite passe par la qualité », celle notamment des enseignements théoriques dispensés par des spécialistes en la matière, elle s’acquiert aussi sur le terrain. Delphine Hivet souligne les échanges permanents entretenus avec le monde de l’entreprise : « elles sont près d’une centaine de PME-PMI ou multinationales de la région (voire d’ailleurs), à accueillir les étudiants en stage ou en alternance.

Plus de 80% de nos entreprises partenaires sont auvergnates. Dûment représentées dans notre conseil pédagogique, elles s’avèrent véritablement « parties prenantes » de l’institut porté par la CCI de Moulins-Vichy. Il s’efforce, au travers de l’évolution de ses formations, de répondre au mieux à leurs attentes, en les anticipant si besoin est. »

Avec à la clé, des débouchés quasi assurés : la bourse des offres d’emplois en ligne de l’IEQT affiche à ce jour 170 propositions de postes à pourvoir... » Les entrepreneurs peuvent déposer leurs offres de stage ou d’emploi directement sur le site : www.ieqt.org

L’accompagnement à l’emploi s’effectue d’amont en aval du parcours IEQTien, via notamment les jobs dating régulièrement organisés par l’institut, sous forme de rencontres entre groupes d’étudiants (formés dans des ateliers dédiés) et les entreprises intéressées.

« Les opérations de cette année ont ainsi permis le recrutement de 50 alternants par 24 entreprises (Cosmétique Active Production (Groupe L’Oréal), Michelin, SNCF, Valéo...). Avec pour certains, une possibilité d’embauche en fin de cursus. »

Une alternance souvent synonyme d’intégration professionnelle renforcée, et qui ne cesse de progresser. « Pour cette dernière rentrée, ce sont 84% des 124 étudiants actuellement en formation, qui ont choisi la voie de l’alternance. »

Des formations doublement reconnues

Les diplômes délivrés bénéficient d’une double reconnaissance universitaire et consulaire. Lors de son allocution prononcée à l’occasion de la remise des diplômes de sa 24ème promotion, Mathias Bernard (cf photo) a salué le dynamisme de l’IEQT. Le Président de l’Université Blaise Pascal (UBP) a affirmé son attachement à ce site vichyssois, ainsi que sa « volonté de valoriser les actions communes poursuivies depuis ses débuts. »

Une reconnaissance et une légitimité qui s’inscrivent dans « la présence très importante de l’UBP à Vichy », où son bon ancrage territorial est soutenu par les collectivités territoriales. C’est notamment le cas du Pôle Lardy, au sein duquel sont implantées certaines de ses formations. Pour Mathias Bernard, il s’agit de consolider l’existant, tout en permettant aux étudiants de bénéficier de services (transports, santé, etc.) sans cesse améliorés. L’implantation d’une antenne du CROUS pourrait notamment être envisagée à Vichy.

Des services, mais aussi des partenariats à développer avec l’ensemble des acteurs socioéconomiques concernés, au premier rang desquels les entreprises locales...

 

 

Contact : vichy@ieqt.org

IEQT : CCI Moulins-Vichy

5-15, rue Montaret- BP 12538 03205 Vichy Cedex 05

Tél. : 04 70 30 41 46 - http://www.ieqt.org

 

(1) Les formations vont du Bac+3 au Bac+5 : Animateur QSE, Responsable Management durable QSE, Manager des Risques et Manager de la Performance.  

 

Vous êtes une entreprise à la recherche de stagiaires ?

Consultez le cahier spécial formation-stage et proposez un stage