Vous êtes ici

La Cristallière : la plus grande collection privée de minéraux de France est à Saint-Rémy-en-Rollat

Les carnets économiques du territoire

Véritable joyau touristique local, La Cristallière expose et vend des fossiles, des roches et des minéraux bruts ou transformés en objets et bijoux depuis 45 ans. Dans une bâtisse de caractère datant de la fin du 18ème siècle à l’architecture typiquement bourbonnaise, Michelle et Julien Dobinet proposent aux connaisseurs, collectionneurs, touristes ou simples curieux de découvrir la plus grande collection privée de France.

L’intérêt de l’Homme pour la pierre remonte à la nuit des temps. « L’ambre est une des premières matières que l’homme s’est mise en pendentif. Le lien entre l’homme et la matière minérale est très ancien. Une histoire d’amour qui date » précise Julien Dobinet. La passion des minéraux dans la famille Dobinet remonte au grand-père. Il a eu l’idée innovante, au siècle dernier, de créer, à Moulins, une entreprise spécialisée dans la commercialisation, par correspondance, de minéraux bruts à destination des établissements scolaires et des particuliers. « Avant, l’enseignement des sciences de la Terre se faisait à partir de photos et de livres. Il n’existait rien de concret. Il a ainsi équipé les universités et les écoles en minéraux. Il proposait aussi aux particuliers de recevoir tous les mois leurs échantillons. C’était un des premiers à faire ça. »

En 1969, la passion paternelle pour les minéraux transmise, Gilles Dobinet, vite rejoint par sa femme Michelle, a souhaité lui aussi créer une activité dédiée aux fossiles, aux roches et aux minéraux mais pas seulement dans leur état naturel brut. Pour ce faire, il est venu s’installer à Saint-Rémy-en-Rollat dans cet ancien hara du 18ème siècle à l’architecture bourbonnaise si caractéristique. Ces deux gemmologues de formation - c’est-à-dire spécialistes dans l’étude des gemmes* et des pierres précieuses - ont alors développé leur entreprise en en faisant un lieu touristique incontournable du bassin vichyssois. « Mon père voulait commercialiser des objets travaillés : des animaux taillés, des œufs, des vases, des sphères et aussi la bijouterie. Tout ceci n’existait pas avant à Moulins. » Jusqu’en 2006, un bijoutier-artisan travaillait à demeure. Pour son atelier de lapidaire, Gilles Dobinet a longuement hésité entre la sphère et l’œuf. Son choix s’est porté sur les œufs et il a alors fait l’acquisition d’une machine. « Il n’y a pas une matière qu’il ait croisée dans sa vie qu’il ait transformée en œuf. Il en a taillé plusieurs milliers. »

En 2000, Gilles Dobinet décède et c’est alors sa femme qui reprend les rênes de l’entreprise familiale secondée par son fils Julien. A La Cristallière, tout est à la vente sauf quelques pièces devenues introuvables ou qui ont une place importante dans l’histoire familiale des Dobinet. Elles constituent le socle des pièces extraordinaires permanentes de ce lieu d’expo-vente tout aussi extraordinaire.

« Nous sommes peu nombreux à pratiquer cette activité en France. »

Aujourd’hui, huit salles d’exposition, réparties sur 300m2 et parsemées d’une cinquantaine de vitrines, recèlent la collection privée la plus importante de France. « Le Muséum d’Histoire Naturel à Paris est bien plus grand que nous mais dans le secteur privé, nous sommes les plus grands. » Les pièces minérales ou fossilisées proviennent du monde entier. Les fournisseurs de La Cristallière sont des grossistes français mais aussi des Brésiliens, des Pakistanais…

« Pour être bien placés au niveau des tarifs, nous nous attachons à avoir le moins d’intermédiaires possibles. » Dans un souci d’attirer des visiteurs d’horizons et d’âges variés, l’entrée de La Cristallière est gratuite depuis toujours. « Nous souhaitons par ce fait vulgariser les sciences naturelles et cette partie de la géologie qui est totalement obscure aux gens. Ils ont souvent de vieux et mauvais souvenirs de collège où ils étudiaient des roches grises, noires… Le domaine des minéraux est passionnant. Il y a des formes, des couleurs, des variétés… c’est une science en évolution. On fait encore des découvertes. Elle n’a que deux siècles d’existence. Il y a encore plein de choses à découvrir, plein d’endroits dans le monde où personne n’est allé gratter. »

La relation à la pierre est très personnelle et diversifiée. Elle va de la matière brute au bijou, en passant par l’objet de décoration… Elle n’est pas limitée aux collectionneurs. Avec la mode du Fen-shui, la pierre se fait de plus en plus à l’intérieur. L’essor de la lithothérapie - l’action de se soigner par les pierres - représente un pourcentage important de la clientèle. « On répond à la demande à partir du moment où c’est en pierre naturelle. »

Les visiteurs qui franchissent les portes de La Cristallière peuvent également voir à l’œuvre une gemmologue. L’atelier de Michelle Dobinet se trouve dans une des huit salles, celle au magnifique râtelier reconverti en support à bijoux, témoin de l’histoire passée des lieux. Gratuité de l’entrée et accessibilité aux plus jeunes sont deux valeurs auxquelles Michelle et Julien Dobinet sont très attachés. Pour commencer une collection, des pierres à deux euros sont proposées aux enfants. « Montrer que la pierre n’est pas forcément plus chère que le plastique et que l’on peut avoir aussi quelque chose de très beau en matière naturelleAu niveau symbolique, c’est autre chose. Ça a une histoire.»

 

La Cristallière

Route de Saint-Pourçain - 03110 Saint-Rémy-en-Rollat (à proximité de l'aérodrome)

Tél. : 04 70 32 01 48

lacristalliere@orange.fr

www.la-cristalliere.com

Ouvert toute l'année (sauf le lundi), du 1er avril au 30 septembre : de 10h à 12h et de 14h à 19h / du 1er octobre au 31 mars : de 14h à 19h. Accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

 

* Une gemme est une pierre fine, précieuse ou ornementale. Elle est taillée par le lapidaire pour finir montée sur une bague, en boucle d'oreille ou tout autre ornement de joaillerie.