Vous êtes ici

« Musiques Vivantes », des sons pour petits et grands

Les carnets économiques du territoire

Depuis près de 40 ans, l’association « Musiques Vivantes » œuvre pour le soutien, la promotion et l’organisation d’activités culturelles sur le bassin vichyssois et dans toute la région Auvergne. Une mission d’envergure qu’elle mène avec le soutien fidèle de près de 200 adhérents investis et une équipe de salariées toujours en quête d’idées et nouveautés, ainsi que le partenariat d’entreprises.

Si pour certains « Musiques Vivantes » s’efforce surtout de « dépoussiérer » la musique classique, cantonner l’association à cette seule partition serait bien réducteur : « Nous souhaitons rendre la musique classique accessible au plus grand nombre et prouver qu’elle n’est pas réservée aux seuls initiés. Mais nous défendons la musique sous toutes ses formes. L’une de nos activités principales reste l’enseignement musical auprès des plus jeunes » explique Christian Brun, qui forme avec André Gonguet le duo de vice-présidents de l’association, présidée par Michèle Déplat.

Eveil à la musique

Agréée association de Jeunesse et d’Education Populaire et reconnue d’intérêt général, l’association emploie à plein temps une intervenante musicale en milieu scolaire, Sophie Taraschini, titulaire d’un diplôme DUMI (Diplôme universitaire de musicien intervenant) : « Un bon musicien n’est pas forcément un bon pédagogue et vice-versa. Pour proposer des interventions de qualité, nous nous appuyons uniquement sur des professionnels de la musique, agréés par l’éducation nationale, qui savent communiquer et transmettre leur passion aux enfants », précise Christian Brun. Chaque année de nombreuses écoles maternelles et primaires bénéficient donc de l’encadrement d’une intervenante spécialisée au sein même de leurs classes.

Ces ateliers de sensibilisation et d’éveil à la musique s’organisent généralement en 10 séances et conduisent le plus souvent à une production finale, sous forme de spectacle ou d’enregistrement, qui fait le bonheur des parents comme des enfants. La communauté d’agglomération Vichy Val d’Allier, qui soutient le développement de la musique à l’école, prend en charge, sous certaines conditions, une partie importante du coût de ces séances ainsi que les frais de déplacement. Pour toucher un public le plus large possible et faire entrer les notes dans chaque lieu, « Musiques Vivantes » sort aussi du cadre de l’école pour investir en musique les centres de loisirs, accueils périscolaires ou crèches. L’association organise également des ateliers adaptés aux enfants en situation de handicap ou malades en SESSAD, IME ou services pédiatriques.

Un joyeux Tintamarre

Cette volonté de sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge à  toutes les formes musicales, se retrouve également dans une des manifestations phares de « Musiques Vivantes », le festival « Tintamarre ». Depuis 6 ans déjà, le mois de novembre est le théâtre d’un joyeux rassemblement en hausse constante de fréquentation, orchestré en collaboration avec le Centre Culturel Valery Larbaud. Né de l’envie d’offrir des concerts et formules sur mesure pour le jeune public, ce festival programme des talents qui savent murmurer aux petites oreilles attentives. Pour la saison 2014 organisée du 18 au 25 novembre, plus de 24 représentations ont été proposées et plébiscitées par plus de 3500 spectateurs et scolaires de la ville de Vichy. Un duo intimiste de musiciennes à entendre dès 9 mois, un détournement d’albums jeunesse par des comédiennes-musiciennes, des équilibristes des notes et de l’acrobatie, un voyageur au pays des sons ou un ciné-concert ouvraient leurs univers d’arts mêlés aux familles et aux autres. Pour les plus grands et plus grandes, le duo Fréro Delavega a même enflammé le Centre Culturel Valery Larbaud pour un show à guichets fermés. De la musique bien vivante et du son pour petits et grands que l’association défend avec passion.

Le classique, musique patrimoine

Autre rendez-vous important, le festival itinérant « Osez le Classique ! » qui fêtera cet été 32 ans de belles vibrations, au diapason du patrimoine local. Oser rendre populaire la musique classique, c’est le pari audacieux que « Musiques Vivantes » se lance chaque année au cœur de sites remarquables : « En juin et juillet prochains 9 concerts seront proposés dans des lieux uniques comme l’opéra de Vichy, l’église d’Ebreuil ou le domaine royal de Randan. Des afterworks, des visites et rencontres permettront l’échange entre public et musiciens. Une saison riche et variée tant sur les lieux d’accueil que sur la programmation, qui mêlera notamment le jazz aux notes classiques » confie Floriane Lormand. « Osez le classique ! » c’est aussi dire que la musique ce n’est pas seulement ce qu’on écoute à la radio. Ce festival s’ancre dans le patrimoine local pour s’ouvrir à un public plus vaste et sortir le classique de la confidentialité », complète Christian Brun. Des montagnes musicales que l’association déplace grâce à la force de ses adhérents actifs qui soutiennent et transmettent les messages et partitions.

Développer les partenariats

Pour faire perdurer ces actions, l’équipe de « Musiques Vivantes » souhaiterait aujourd’hui développer ses partenariats avec les entreprises locales. En 2014, la société d’écoconstruction Beaufils, basée à Coulandon, est devenue partenaire de « Osez le classique ! » en associant son image à celle du festival. Coiffé d’un casque « Beaufils » et vêtu d’une tenue de chantier, l’homme du dernier visuel du festival a donc été tout à la fois musicien et acteur de la sauvegarde et de la rénovation du patrimoine local. Une parfaite illustration des valeurs défendues par « Musiques Vivantes » : « Les partenariats peuvent prendre différentes formes. Des entreprises nous font déjà confiance en offrant des concerts et des soirées du festival « Tintamarre » à leurs employés et leurs familles. Nous pouvons leur proposer des instants privilégiés, des rencontres avec les artistes ou des soirées de découvertes qui ont plus de sens pour nous qu’un simple encart de publicité sur un programme », confie Christian Brun.

Offrir de la culture et s’engager pour sa diffusion, voilà ce qu’offre l’association vichyssoise à ceux qui voudraient les accompagner dans leurs missions.

Pour faciliter ce travail, l’équipe de salariées composée de Floriane Lormand et Sibylle Simon chargée de mission culturelle, ainsi que le bureau de bénévoles, développent en ce moment le volet numérique de l’association. Dans le cadre d’un projet leader du Pays de Vichy Auvergne, Musiques Vivantes prévoit une billetterie en ligne partagée avec d’autres festivals, tout comme la visite virtuelle des lieux remarquables des concerts ou l’aide à la création de site internet, dédiée aux jeunes musiciens.

« Musiques vivantes » continue donc de soutenir la musique sous toutes ses formes, des notes semées aux 4 vents pour adoucir les mœurs et ouvrir les esprits.

 

Musiques Vivantes, 56 avenue Victoria, 03200 Vichy

04 70 31 15 00

contact@musiquesvivantes.com

www.musiquesvivantes.com

 

Rédaction : Bénédicte Rollet pour Vichy Val d'Allier Développement