Vous êtes ici

François Lacoste : « Il faut de l’humilité pour intégrer les marchés étrangers »

Les carnets économiques du territoire

Venu témoigner de la réussite de son Groupe à l’international lors des Synergies francophones de Vichy, François Lacoste a tenu un discours tout en nuances, bien éloigné des accents conquérants et autres certitudes établies.

« On ne décide pas de s’imposer sur une simple intuition, fort de ses convictions et muni de  sa seule force de persuasion. Il faut préalablement réaliser des études et s’informer sur la façon dont fonctionnent les marchés et leurs interlocuteurs. Si l’on veut devenir partenaires et travailler ensemble efficacement, mieux vaut apprendre à communiquer... »

Francois Lacoste

François Lacoste, Président-Fondateur de NSE aux Synergies francophones le 3 octobre dernier

Faire fi des préjugés !

Pour celui qui, jeune agriculteur à Nizerolles (300 habitants) décidait en 1983 de créer une petite entreprise de cablage afin de compléter ses revenus, « il faut toujours se méfier des idées préconçues. À l’époque, on m’a parfois considéré d’un œil sceptique et j’ai dû faire évoluer les regards. » François Lacoste décroche ses premiers contrats de sous-traitance, tout en continuant l'élevage jusqu'en 1992.

L’entreprise prenant de l’envergure, Nizerolles Systèmes Électroniques va dès lors occuper tout son temps. « À partir d’une certaine taille, on doit se tourner vers l’extérieur et faire des choix stratégiques en toutes connaissances de destinations, en ayant analysé les pays et marchés potentiels. Je me méfie des modes et des pays « tendances ». Nous ne sommes pas allés en Russie et nous n’irons pas non plus en Chine. Quand nous abordons les zones dans lesquelles nous envisageons de travailler, nous y allons avec humilité, en évitant l’approche arrogante de certains groupes. Nous essayons de comprendre la culture du pays où nous voulons nous implanter, sans jamais hésiter à nous remettre en cause. » 

Au Palais des congrès de Vichy, François Lacoste a tenu à souligner « le rôle positif de la francophonie, qui constitue un atout supplémentaire de développement à l’export et facilite les relations commerciales ». C’est ainsi que NSE a préféré s’installer au Québec lors de son installation pour le continent nord-américain en 2004. Même démarche concernant le choix du Maroc où le français reste la langue privilégiée pour les affaires. Le Maroc représente aujourd’hui pour NSE la voie d’accès vers le continent africain dont les marchés offrent un important potentiel.

Des contrats porteurs ...

À titre d’exemple, la Gendarmerie Royale Marocaine a récemment choisi NSE pour équiper sa flotte aérienne de moyens de transmission et de géolocalisation développés par le site de Soyons (07130).

Dotée d'une flotte d'hélicoptères et d'avions légers, la Gendarmerie Royale Marocaine souhaitait moderniser certains porteurs. C'est le DTS V2 de NSE qui a été retenu, en raison notamment de ses capacités de transmission de données, y compris en altitude. NSE doit fournir par ailleurs le logiciel Cartoweb, permettant entre autres la géolocalisation en temps réel des différents appareils, logiciel qui sera installé sur un serveur local.

Ce contrat constitue pour la BU Conception de NSE un premier succès dans le royaume chérifien. « L'implication de notre filiale NSE Aero Maroc, qui a œuvré sans relâche auprès du client, a largement contribué à faire valoir sur place les performances et de la fiabilité de nos produits. »

groupe NSE

Privilégier l’international

Le développement de NSE repose dorénavant sur ses deux pieds que sont les services et l'international. « Réussir à l’international conforte le développement de la société, tout en ramenant en France des activités à valeur ajoutée. Il s’avère également primordial de pouvoir développer des prestations liées à la maintenance et aux services associés ».

Durant cette dernière décennie, NSE s’est fortement développé à l’étranger, devenu l’un de ses axes prioritaires. « Outre l’Amérique du Nord et l’Afrique, nous sommes présents en Amérique du Sud avec une société installée au Brésil depuis 2012, ainsi qu’en Asie du Sud-Est couverte à partir de l’Inde depuis 2013 ». 

Comptant des salariés originaires d’une quinzaine de nationalités et parlant 14 langues, le groupe NSE se trouve aujourd’hui implanté sur cinq continents. « L’international représente plus du tiers de notre chiffre d’affaires, sa part continuant de progresser plus rapidement que notre chiffre d’affaires global. » Tirée par son activité services (+ 26 %), NSE affiche une hausse de 10,6 % pour son chiffre d’affaires de 62,7 millions d’euros en 2016. « D’ici 2020, nos activités à l’étranger devraient atteindre 50 % du chiffre d’affaires. »

Affirmer sa présence au niveau mondial

Alors qu’il a officialisé fin janvier dernier son départ de la direction opérationnelle du groupe, François Lacoste conserve la stratégie de son développement à l'international. Devenu Président du Conseil de Surveillance de NSE, il continue de passer à l’étranger une semaine par mois minimum. Privilégiant la proximité auprès de ses clients en France comme à l’étranger, la stratégie de NSE implique également l’entretien de bonnes relations assurées en toute visibilité sur les grands salons internationaux.

« Lors du grand rassemblement d’AEROMART au Canada, NSE a pu participer à des discussions (B2B) avec des donneurs d'ordres majeurs dans l'aéronautique, tels que Bombardier Aerospace, BELL Helicopters, Airbus DS, Pratt & Whitney, GE Aviation et bien d'autres. »

Tandis que leur recrutement s’effectue localement, chacune des filiales de NSE s’attache à se diversifier, tant au niveau des produits que des services proposés, pour mieux répondre aux demandes. « Quand vous gagnez un nouveau client et que vous lui donnez satisfaction, ce client reste fidèle. »  

Parti de l’électronique grand public, le groupe décline son offre à d’autres secteurs. Celui de la défense et de l’aéronautique lui permet de réaliser au global plus de 80 % de son chiffre d’affaires 2016.

En s’exportant, NSE conserve les valeurs qui sont les siennes depuis sa création il y a 33 ans : la Rigueur, le Travail, la Franchise, l’Honnêteté et l’Humilité. Son siège demeure à Nizerolles, lieu d’ancrage et de ressourcement pour son fondateur. Malgré le chemin parcouru et les miles effectués, la modestie reste de rigueur chez François Lacoste, terrien solidement enraciné dans sa Montagne bourbonnaise.


Le groupe NSE, c'est près de 800 personnes oeuvrant à l'international au service de donneurs d'ordres dans les domaines de l'aéronautique civile, la défense et l'industrie, pour les activités Électronique, Informatique et Télécom.Groupe NSE

750 salariés NSE (450 en France, 300 à l’étranger)

Nizerolles  siège de l’entreprise

10 sites en France (dont 3 dans l’Allier et 2 dans le Puy-de-Dôme)

5  filiales (Hongrie, Canada avec 2 sites, Brésil, Maroc, Inde)

www.nse-groupe.com

 

Rédaction Vd Redac pour les carnets économiques de Vichy Communauté Développement.

Vous souhaitez recevoir la lettre d'information des carnets économiques ?

Demandez à être inscrit sur notre liste de diffusion en écrivant à :

servicecommunication@vichy-economie.com