Vous êtes ici

Coup de cœur pour Paléopolis : Unique en Europe, un parc paléontologique aux portes de Vichy

Les carnets économiques du territoire

Tous les deux ans, les Dirigeants Commerciaux de France (DCF) organisent la Semaine Nationale de la Performance Commerciale. En juin dernier, lors de la cérémonie de remise des trophées aux entreprises représentatives des richesses de notre Bassin, les DCF ont décerné, en partenariat avec l’Agence Vichy Val d’Allier Développement, leur Coup de cœur à Paléopolis.

Officiellement inauguré le 27 mars dernier, en présence du professeur Yves Coppens, son parrain (et président de son Comité Scientifique international), Paléopolis est né des richesses enfouies dans la mémoire géologique de l’Allier.

Ci-contre : Viviane Gorce devant le trophée « Coup de cœur »  réalisé par Virginie Poujol

 

20 ans pour édifier un centre dédié à l’histoire des millénaires

L’aventure de Paléopolis a commencé en 1993, avec la découverte d’un squelette dans la carrière de la Sichaux (Gannat) par François Escuillié et son équipe : celui du fameux rhinocéros à poils laineux. Dès lors, les collectivités territoriales, encouragées par les passionnés de culture scientifique, ont voulu valoriser ce patrimoine naturel en développant un parc consacré à la paléontologie.

Vingt années plus tard, la volonté d’aboutir du Conseil Général de l’Allier, soutenue par les partenariats public/privé noués, a permis au centre de la paléontologie de voir le jour. C’est sur le site de la ferme de Chazoux, propriété du Conseil Général (dont les anciens bâtiments agricoles ont été entièrement réhabilités), que se dresse aujourd’hui Paléopolis, la colline aux dinosaures.

Paléopolis, un concentré de passions !

L’arrivée d’un exploitant privé a constitué une étape décisive dans la concrétisation de ce projet ambitieux. « Avec François Escullié, Gilles Emringer, collectionneur de minéraux, et un quatrième passionné en paléontologie, nous avons créé la société Fossilis pour répondre à l’appel d’offre du Conseil Général, que nous avons remporté, puis signé en avril 2011. »

Originaire des Combrailles, Viviane Gorce est la directrice de Paléopolis, « un site qui réunit toutes mes passions. Enfant, mon aire de jeu c’était la nature, au sein de laquelle j’ai découvert instinctivement les écosystèmes. Fascinée par l’histoire de la vie sur terre, j’ai littéralement dévoré Jules Verne, le premier homme qui m’a fait rêver... SI mon fils se prénomme Jules, ce n’est pas par hasard ! » Pour celle qui a évolué pendant une vingtaine d’année comme scripte pour France Télévisions (un métier complexe dont j’ai voulu découvrir toutes les facettes, avant de lancer en Auvergne ma propre société de production axée sur l’environnement), Paléopolis représente « mieux qu’un aboutissement : un rêve devenu réalité ! Sur ce parc, nous participons à la préservation, mais aussi à la transmission d’une richesse naturelle qui n’est qu’un zoom sur l’échelle chronologique des temps, permettant de mieux comprendre et respecter la biodiversité. »

Au travers de ses expositions et de ses espaces d’expérimentation (visites guidées, ateliers d’animations, chantier de fouilles reconstitué, etc.), Paléopolis raconte le fascinant récit de l’évolution de notre planète.

Un équipement touristique d’envergure

Avec son parc de 5 hectares, implanté dans le bassin de Gannat au cœur d’un environnement naturel préservé, Paléopolis propose trois expositions emportant le public dans un voyage spatio-temporel en trois dimensions : une exposition permanente « La fascinante histoire de la Vie sur Terre, 4 milliards d’années d’évolution » sur près de 600 m2, une exposition saisonnière qui crée chaque année un nouvel événement scénographié sur quelques 500 m2. Intitulée « Auvergne tropicale, un safari dans le temps », en 2013 elle plonge les visiteurs 23 millions d’années en arrière, à l’époque où un immense lac recouvrait la plaine de la Limagne. Sans oublier son exposition de minéraux sur 200 m2 « Trésors des mines de France », témoins de l’aventure géologique de notre planète.

(Crédit affiche : Conception et réalisation : Agence 003 - Illustrations : Marc Boulay / Cossima - Photos : Walter Jouffrey)

Centre d’échanges et de réflexions, Paléopolis offre une lecture pédagogique, ludique, mais aussi artistique de la paléontologie, au travers de la mise en scène de la plus passionnante des histoires, la nôtre ! La colline aux dinosaures affiche désormais sa vocation à devenir un sanctuaire européen.

L’an dernier, les quatre mois de pré-ouverture partielle du parc avaient vu défiler 21 000 visiteurs. Pour cette saison 2013, alors que le cap des 10 000 visiteurs a déjà été franchi en deux mois (grâce notamment aux nombreux groupes scolaires), sa directrice espère attirer « entre 40 000 et 50 000 personnes. »

Situé au croisement d’axes routiers importants, à mi-chemin entre le PAL et Vulcania, deux équipements auvergnats majeurs, Paléopolis vient compléter l’offre de tourisme intelligent participant à l’attractivité régionale.

Paléopolis s'adresse à tous les publics, y compris celui de l'entreprise. Dans cette optique, le parc a déjà collaboré avec diverses structures locales. Le site entend bien développer des partenariats adaptés, pouvant aller du cocktail d'entreprise à une offre sur mesure, associant la culture scientifique au monde économique.

 

Paléopolis :

Chazoux - Route de Bègues

03 800 GANNAT

00 33 (0)4 70 90 16 00

contact@paleopolis-parc.com

www.paleopolis-parc.com

• Du 28 mars au 11 novembre 2013

• Tous les jours : de 10h à 19h

• Juillet/août : de 10h à 19h30 et nocturnes