Vous êtes ici

Ça swing pour Pascal Lombard

Les carnets économiques du territoire

Restaurateur le midi et Maître de danse le soir, Pascal Lombard mène ces deux activités de front depuis plusieurs années. Des cours donnés aux particuliers à l’organisation d’un événement prestigieux comme la Nuit de la Danse, il met son cœur, son âme et son art au service de sa passion pour la danse, passion qui l’anime depuis toujours. Diplômé de l’Académie des Maîtres de Danse de France (AMDF), il a pour projet d’ouvrir sa propre école sur le bassin vichyssois.

Né à Madagascar, Pascal Lombard pense que son attrait pour la musique, le rythme et la danse trouve sa source dans cette île de l’Océan Indien. « J’ai été bercé, les quinze premières années de ma vie, par le bruit des vagues, des tam-tams et des instruments de musique malgaches. »  De retour en France, il suit des études commerciales à Lyon puis cumule des fonctions de directeur dans plusieurs sociétés.  « Je changeais de domaine tous les cinq ans. J’ai vécu quelques années dans le Nord de la France à côté de Montbéliard, en Alsace et à Paris. » Suite à cette dernière expérience dans la capitale, il prend la décision de revenir dans la région pour se rapprocher sa famille. Une nouvelle activité allait s’offrir à lui sur le bassin vichyssois.

Le Restaurant de l’aéroport de Vichy

Pendant dix ans, Pascal Lombard et sa femme ont géré le restaurant attenant à l’aéroport de Vichy sur la commune de Charmeil. Au milieu des années 1990, des lignes commerciales, à l’exemple de Paris-Vichy-Nice existaient. D’une superficie de 130 hectares, sa piste de 2 200 m de long et 45 m de large, permet l’accès de gros porteurs civils ou militaires. Le Concorde y a même fait escale le 9 septembre 1983. « Nous avons vécu des moments forts. Nos clients étaient en majorité des pilotes, des parachutistes… Nous avons reçu Catherine Maunoury, championne de voltige mais aussi Charles Aznavour, Johnny Halliday, Roland Courbis, Jean Todt responsable de l’écurie Ferrari et tout son staff quand ils se rendaient sur le circuit Magny-Cours… » La baisse de l’activité aéronautique a eu raison de la fréquentation du restaurant.

Le Cyrano

C’est ainsi que Pascal Lombard et sa femme ont ouvert, en 2005 le Cyrano, rue Maréchal Foch à Vichy. « Nous avons racheté ce fonds de commerce et l’avons recréé de A à Z. Tout a été refait à neuf.» Cuisine traditionnelle et copieuse, produits frais et faits maison, accueil chaleureux, ambiance conviviale caractérisent ce restaurant dont les internautes ne tarissent pas d’éloges sur les différents sites. « J’ai fait des choses différentes dans ma vie. Mon diplôme m’a ouvert beaucoup de possibilités. J’ai appris le métier de cuisinier sur le terrain. La cuisine, c’est arriver à faire quelque chose avec un produit brut : le prendre, le travailler et le transformer. C’est ça qui est intéressant.» Sur 100 personnes qui viennent manger au Cyrano, 80 ne sont pas du bassin. Beaucoup viennent de la Loire et d’ailleurs.

« Ils se passent le mot les uns aux autres : si tu vas à Vichy, va manger au Cyrano ! Une fois, nous avons été contactés par une société de transport anglaise qui cherchait un restaurant pour vingt Japonais. Depuis, elle nous appelle dès qu’elle a besoin.»

« La danse, c’est comme la cuisine, il faut beaucoup de coordination »

Passionné de danse depuis toujours, Pascal Lombard a d’abord commencé par s’inscrire à des cours quand il étudiait à Lyon. « J’ai tout de suite eu la faculté d’enregistrer le rythme, les différents pas, la posture. » Pendant plus de dix ans, il a donné des cours à la Maison de Jeunes et de la Culture au Centre Omnisport. « Nous avons eu  plus de 100 adhérents. La danse est quelque chose de tellement conviviale que ça plaît à énormément de gens. » En 1995, il a pris la décision de se former professionnellement. Tous les lundis, pendant quatre années, il a suivi les enseignements de Monsieur Perrache, Maître de danse à Saint-Etienne et diplômé de l’Académie des Maîtres De France (AMDF). « J’ai appris à danser et à enseigner la danse. A 50 ans, je suis allé passer mes diplômes à Paris. » A ce jour, Pascal Lombard est le seul Maître de danse de l’Allier. « C’est un métier basé sur le relationnel. Il faut de la pédagogie, de la diplomatie et on rentre presque dans la psychologie. Il faut savoir prendre la personne, la jauger, voir où sont ses faiblesses, les lui faire oublier et la faire avancer. » Dans les années 1990, il est le concepteur de la Nuit de la Danse au Palais du Lac, une compétition nationale de danses sportives. Cette manifestation a attiré des danseurs de la France entière. Marc Barbieri, champion d’Europe de danse latine et finaliste mondial, N°1 français de la danse y venait même faire son show. « Cette prestation prestigiueuse n’aurait jamais pu voir le jour sans le soutien important de la ville de Vichy. Elle attirait des spectateurs de nombreuses régions. C’était une belle vitrine à l’échelle nationale. »

Projet d’ouverture d’un espace dédié à la danse sur le bassin vichyssois

Cela fait plusieurs années que Pascal Lombard souhaite se consacrer pleinement à sa passion et fonder un lieu dédié à la danse. Ceci afin de pouvoir offrir un encore plus vaste panel d’activités dansantes à un plus grand public. L’acquisition d’un local est nécessaire. L’agence de développement a commencé à le suivre en  2005. Le projet  se  précise  avec la reprise espérée du restaurant permettant de se consacrer  entièrement au projet de l’école de  danse. Il faut à présent trouver une salle adaptée et un repreneur pour le restaurant.

En attendant, salle « Jade », avenue de la République à Vichy, il dispense des cours collectifs ou particuliers de Rock, Salsa, Rumba, Samba, Chacha, Mambo…

 

Swing Dance

06 20 47 99 68

Salle « Jade » 18 avenue de la République – Vichy

www.swing-dance.fr