Vous êtes ici

Pays Vichy-Auvergne

Les carnets économiques du territoire

Echelon de coopération entre les collectivités locales, le Pays Vichy-Auvergne est aussi une instance de concertation qui permet aux différents acteurs locaux d’élaborer ensemble des projets de développement durable pour le territoire.

Structure juridique associative, le Pays Vichy-Auvergne a été reconnu par le préfet de Région, le 18 janvier 2008. Présidée par Mme Nicole Eymard et dirigée par Stéphane Zapata, l’association regroupe 166 communes (160 000 habitants). Le territoire a été défini en fonction du bassin de vie (travail, services, santé, éducatif, commerces…). « 40 km environ autour de Vichy. Il faut qu’il y ait une identité, que les gens se retrouvent dans un territoire.»

Le Pays se compose :

  • d'une communauté d'agglomération : Vichy Val d'Allier (23 communes)
  • et de 10 communautés de communes :
    • 7 dans l'Allier : Sioule Colettes et Bouble (18 communes), Bassin de Gannat (16), Pays Saint-Pourçinois (27), Varennes-Forterre (14), Pays de Lapalisse (14), Montagne Bourbonnaise (15), Donjon Val Libre (14),
    • 3 dans le Puy-de-Dôme : Nord-Limagne (12), Côteaux de Randan (8), Limagne Bords d'Allier (5).

Il a pour mission de contribuer au développement et à l’aménagement des territoires ruraux. « Nous sommes là pour aider les collectivités, le monde associatif et les privés à porter des projets. C’est un travail d’animation, de coordination et de réflexion. Nous sommes là aussi pour impulser des projets. Nous travaillons avec les agents de développement de chaque EPCI (Etablissement Public de Coopération intercommunale). Nous avons notre propre Charte.  Nous répondons aux appels à projets, recherchons les programmes européens ou régionaux sur lesquels nous pouvons nous positionner pour mettre en œuvre les stratégies de territoire. » 

Pour mener à bien toutes ses missions, l’association « s’est donnée les moyens de ses ambitions » en recrutant cinq personnes : Florentin Georgescu (animateur Leader/Coopération) ; Christel DEBOUT (animatrice Leader/Culture et communication) ; Isabelle Dumas (gestionnaire du programme Leader/Pays) ; Jean-Denis Faure (chargé de mission Tourisme/Patrimoine) et Estèle Rival (chargée de mission InterSCoT/Accueil d’actifs-développement économique).

Les thématiques du Pays ne peuvent être traitées à l’échelle communautaire parce qu’elles vont au-delà du territoire d’une collectivité concernée. Sa stratégie se met en œuvre autour de plusieurs axes.

L’axe économique concerne les opérations visant à renforcer les activités commerciales, artisanales, et de services notamment en secteur rural. Les cibles sont les TPE et PME. Des opérations de modernisation et d’adaptation du commerce et de l’artisanat sont également développées. « Des acteurs économiques sont présents sur le territoire comme le Comité d’Expansion Economique, Vichy Val d’Allier Développement ou la Maison de l’Emploi. Nous allons nous appuyer sur eux.» Un volet compétence sera réalisé dans le cadre de la gestion territoriale des emplois et des compétences afin d’adapter l’offre de formation du territoire en fonction des besoins des entreprises (du BEP/CAP jusqu’à l’enseignement supérieur).

Côté jeunesse, des projets se développeront dans les prochains mois en lien avec la Région et le Département. « Utiliser les outils qui existent et les adapter en fonction de notre typicité. Nous allons travailler avec  la Mission Locale et les Points Information Jeunesse à l’échelle du Pays. »

Le secteur de la santé fait partie des priorités du Pays. Continuer à mailler le territoire avec les maisons et pôles de santé, l’hôpital de Vichy et Moulins afin de « favoriser l’organisation et s’assurer que l’offre de soin perdure. » 

L’axe touristique a pour volonté de travailler sur la qualité des offres d’hébergement et d’activités. « Exceptée la ville de Vichy qui a su monter en gamme sur beaucoup de produits, le reste du territoire n’est pas suffisamment fort. Il est important que l’on soit identifié comme un territoire touristique. » Pour cela, plusieurs thématiques seront abordées telles que les activités de pleine nature, le patrimoine, le tourisme accessible à tous… La politique culturelle, quant à elle, est en marche. Son schéma a été adopté à l’automne 2011. Ses objectifs sont de continuer à promouvoir des événements de qualité à l’année sur le territoire ; adapter les agendas ; favoriser une montée en professionnalisme des structures ; mutualiser les moyens humains et matériels…

« Amener au fur et à mesure de nos échanges, des opportunités de coopération pour l’ensemble de nos acteurs. » 

Pour terminer le volet coopération tient également une place très importante dans la stratégie adoptée par le Pays notamment avec le projet « Itinérance dans les Balkans ». « Nous voulons créer des passerelles pour le milieu de la formation et les amener à travailler avec nous à l’international. De plus, dans la mesure où nous avons des contacts privilégiés avec un certain nombre de pays, c’est permettre aussi aux acteurs économiques du territoire de bénéficier des échanges commerciaux. Nous l’avons déjà fait avec le Comité Départemental des Produits de l’Allier, le vin de Saint-Pourçain et le Naturopôle de Saint Bonnet en Rochefort en Roumanie. Nous espérons bien faire la même chose dans les Balkans autour du thermalisme.»

Le Pays Vichy-Auvergne existe, fonctionne, et ses missions sont bien déterminées.

« L’idée, c’est d’être fidèle à une démarche qui soit reconnue et portée par tous les acteurs du territoire. C’est ensemble que l’on sera les meilleurs ».

 

www.paysvichyauvergne.com