Vous êtes ici

RapidéNet : le sens de la propreté et du service

Les carnets économiques du territoire

C’est sans nul doute la capacité à entretenir un bon relationnel de son fondateur, Bernard Moebs, qui est à l’origine de la création de cette SARL. Depuis plus de 40 ans aujourd’hui, RapidéNet, une des pionnières locales sur son secteur d’activité, œuvre au nettoyage et à l’entretien des espaces professionnels de l’agglomération vichyssoise.

Alors que Bernard Moebs (à gauche sur la photo) travaillait comme saisonnier dans l’hôtellerie de la cité thermale, des clients lui proposaient régulièrement de nettoyer leurs locaux. « Il faut savoir qu’à la fin des années soixante, ce type de service n’était pas structuré. La demande augmentait au fur et à mesure des interventions effectuées par mes soins. J’y ai vu l’opportunité de me lancer dans un métier neuf et je l’ai saisie! »

Un ancrage territorial affirmé

Qu’il s’agisse de chantiers à mettre en place sur le Centre Omnisports à l’occasion d’événements, dans les bâtiments couverts de l’hippodrome de Vichy-Bellerive ou bien sur les verrières de l’Opéra de Vichy, RapidéNet entre en action. « On s’adapte à chaque fois aux besoins spécifiques du client. Cette diversité fait partie de l’intérêt de notre travail et nous stimule. Pas question de tomber dans la routine ! Contribuer indirectement (et à notre manière propre…) au montage de véhicules ou à la fabrication des pastilles de Vichy, en passant par l’accueil et la propreté d’un cabinet médical, constituent autant de missions pour lesquelles efficacité se doit de rimer avec réactivité. » Gérante de l’entreprise depuis 2007, Marie-France Courquin (à droite sur la photo) y est entrée en 1990 en gravissant tous les échelons. Désormais elle veille à la bonne organisation de la soixantaine de chantiers mensuels confiée à RapidéNet, sous la houlette de Bernard Moebs toujours présent au sein de la société.

Au-delà de toutes ces tâches, RapidéNet fait également partie de JAV Entreprises, le cercle de partenaires du club de basket lui permettant de soutenir à sa façon un sport que M. Moebs apprécie particulièrement pour y avoir joué localement.

Des équipes mobilisées tous terrains

Pour assurer l’entretien tous terrains et toutes surfaces chez ses différents clients, RapidéNet dispose d’une trentaine de salariés, dont 27 permanents depuis plusieurs décennies. Un effectif qui se trouve renforcé par des intérimaires en période de pointe estivale. « C’est l’humain qui prime chez nous et nous sommes attachés à la stabilité de nos équipes, garante de leur bon fonctionnement. Chaque matin débute par le petit-déjeuner partagé, durant lequel les tâches sont réparties pour la journée. »

Ces relations de travail soigneusement entretenues favorisent la mobilisation en cas d’urgence : « Nos clients savent qu’ils peuvent compter sur nous. » Et Bernard Moebs de raconter comment, alors qu’un de leur site avait été inondé pendant le week-end, « RapidéNet a joué les SOS nettoyage! Dès le dimanche matin, une équipe a été mobilisée pour tout remettre en ordre. Nous avions apporté un casse-croute sur place et le lundi, les activités ont pu reprendre normalement. »

Se donner les moyens de satisfaire sa clientèle

Avec son araignée laborieuse comme emblème, les véhicules de la flotte de RapidéNet sont facilement identifiables. Ils ne passent pas inaperçus sur la Zone Industrielle de Vichy-Rhue où l’entreprise est basée depuis 1993. Deux fourgons et une douzaine de voitures font ainsi la navette entre les chantiers « qui sont équipés par nos soins. Tout le matériel nécessaire est apporté sur place, y compris les grosses auto-laveuses utilisées notamment chez Cosmétique Active International (CAI) l’Oréal à la ZAC des Ancises ou encore dans les ateliers Ligier à Abrest » Ainsi que le précise Marie-France Courquin, « nous veillons également à sélectionner des produits de nettoyage fiables et de qualité. Plus encore que la propreté, c’est l’hygiène qui est requis dans certains secteurs particulièrement sensibles, comme la cosmétologie ou l’agroalimentaire.»

Si RapidéNet mène une lutte haute-pression contre la poussière et autres toiles d’araignées (du sol au plafond, sans oublier les murs et les surfaces vitrées...),  elle peut  également s’attaquer au dépoussiérage des charpentes métalliques omniprésentes dans certains organismes (Cf. hôpital ou blanchisseries industrielles).

Comme se plait à le rappeler Bernard Moebs, « pour chaque problème d’entretien, nous mettons en œuvre la solution. Chez RapidéNet, nous faisons en permanence preuve de bonne volonté, avec la bonne humeur en prime !»