Vous êtes ici

Rougeron et Fils, 50 ans de travaux publics

Les carnets économiques du territoire

Spécialisée dans les travaux publics et  la location de camions et engins avec chauffeurs, la société Rougeron et Fils a su, en 50 ans, imposer son nom. Une entreprise familiale et polyvalente qui emploie aujourd’hui 16 salariés et qui a contribué à de nombreux grands chantiers de l’agglomération.

Dans la cour de l’entreprise Rougeron et Fils de St-Sylvestre Pragoulin, les camions entament un ballet bien rôdé. Chaque jour les 12 chauffeurs de camions et pelleteurs rejoignent leurs chantiers : « Nous n’avons pas de spécialité à proprement parler, notre champ d’action est vaste et nous avons avec nous, la force de la polyvalence. Ainsi on peut intervenir sur des travaux de terrassement, de canalisation ou de démolition » explique Michel Rougeron, gérant de la société.

Avec ses deux frères associés, Christian dans la société depuis 1975 et Jean-Luc depuis 1994, le partage des tâches s’est fait naturellement. Michel gère la partie relations clients et commerciales ainsi que les visites de chantier, Christian, chauffeur de pelle de métier, assure les fonctions de chef de chantier tandis que Jean-Luc, conducteur de travaux chapeaute la coordination des chantiers et l’entretien du matériel. Depuis 1999, Cendrine, l’épouse de Michel, se rend elle aussi indispensable dans toute la partie administrative et gestion de l’entreprise.

Une polyvalence au service des grands chantiers

Tous ont pris la suite de leur père Fernand qui a d’abord créé l’entreprise personnelle Rougeron Fernand en 1961 : « Au début, notre père ne faisait que dans le négoce de sable et gravier sur Hauterive et St-Priest Bramefant, puis très vite avec l’expansion économique du bassin dans les années 60/70, il s’est tourné vers les travaux publics », confient les frères qui ont donc toujours baigné dans cet univers de grands chantiers. Des grands chantiers qui commencent pour Fernand avec le Lycée de Presles dans les années 60 : « Aujourd’hui, avec mes frères nous démolissons le bâtiment F2 que notre père a contribué à ériger. » Titulaire d’un DUT Génie électrique, ce dernier a su imposer son entreprise dans de grandes réalisations locales comme le Centre commercial les 4 chemins et ses 27 000 m3 de terrassement ou le Stade aquatique de Bellerive-sur-Allier. Mais ce qui occupe actuellement 75% du temps de travail des chauffeurs c’est le contournement sud-ouest de l’agglomération : « Nous travaillons en sous-traitance sur de la location d’engins et camions avec chauffeurs, pour le Groupement d’Intérêts Economiques regroupant les entreprises Bouygues TP, Colas et DTP Terrassement ». Un travail à l’année jusqu’à la fin 2015 qui assure une visibilité indispensable à la société Rougeron et Fils. Ce chantier fait suite au tronçon de l’autoroute A719 terminé en début d’année puis précédemment à la première tranche du boulevard urbain.

Un recyclage intelligent

Pour gagner de nouveaux marchés aussi bien chez les particuliers que les professionnels, les frères Rougeron misent également sur un recyclage qui n’a que du bon. La société de travaux publics a su tirer profit de l’obligation environnementale pour préserver les ressources naturelles : « Aujourd’hui le manque de décharges nous incite à recycler mais c’est aussi une façon de se projeter dans l’avenir. Nous réutilisons donc les matériaux et les gravats issus de nos chantiers de démolition ». Très concrètement, les gravats issus de la démolition du bâtiment F2 du Lycée de Presles vont être concassés et réutilisés pour combler toutes les parties enterrées et les anciens sous-sols, directement sur le même chantier. « Lorsque nous avons travaillé sur le boulevard urbain en 2013, nous avons recyclé les gravats. De même, toutes les voiries de l’entreprise Lagnieu à Saint-Yorre ont été remplies par des gravats de récupération. C’est un geste écologique qui nous évite de jeter, mais aussi économique qui nous permet de ne pas trop acheter de cailloux », insiste le co-gérant Michel Rougeron. Un vrai pari sur l’avenir, construit également en réseau avec des partenaires locaux de confiance comme les carrières Lafarge des Malavaux, les groupe Colas ou Eiffage et les maçons Réolon, Planche et Duprat.

Projets d’avenir

Mais loin de se reposer sur ses lauriers, la société continue d’évoluer. Pour diversifier un peu plus leurs offres, la famille Rougeron a repris un négoce de matériau en 1999 à Ferrières-sur-Sichon, puis a transféré en 2012 l’établissement devenu ‘’Tout Faire Matériaux’’ au Mayet-de-Montagne. Ce magasin ouvert aux particuliers et professionnels poursuit ainsi la première activité de négoce débutée il y a 50 ans par Fernand Rougeron.  Puis, la société Rougeron et Fils s’installera prochainement dans la zone du Parc à Hauterive, sur un terrain de 1,5 hectares qu’elle vient d’acheter pour un investissement de 150 000 €. Dans un an, toute l’équipe espère que les travaux soient bien avancés afin d’accueillir au plus vite de nouveaux projets. « Nous avons connu deux grandes crises majeures en 73, après le choc pétrolier, et au début des années 90. Actuellement aussi c’est difficile et on constate un net recul des travaux chez les particuliers, mais il faut préparer l’avenir » confie avec détermination toute cette équipe, qui mise sur une belle solidarité alliée à un savoir-faire d’expérience et de qualité.  

 

Rougeron et Fils (SARL)

2 rue des Sources, 63310 SAINT-SYLVESTRE PRAGOULIN

Tél : 04 70 59 01 17 - 09 71 28 92 63  / Fax : .04 70 59 13 85

rougeron.fils@wanadoo.fr

 

Rougeron Matériaux

25 rue Joseph Monat, 03250 Le Mayet-de-Montagne

Tél. : 04.70.59.71.22 / Fax. : 04.70.59.34.48

 

Rédaction Bénédicte Rollet NOTA Bene, pour les carnets économiques de Vichy Val d’Allier Développement