Vous êtes ici

Avec Saveurs du pré, la campagne s’invite à la ville

Les carnets économiques du territoire

Profondément attachés à leur métier et soucieux d’apporter aux consommateurs des produits de qualité, quatre amis Bourbonnais, éleveurs de bovins et de porcs, ont ouvert, jeudi 20 février 2014, des points de vente, avenue Poncet et au Grand Marché de Vichy. Ils seront également présents le samedi matin sur le marché du Pré Salé à Bellerive-sur-Allier.

La reconnaissance et la valorisation des métiers de la terre et de l’élevage, le respect du consommateur et la volonté de proposer des produits de qualité ont accompagné Elodie et Sylvain Carré, Chrystelle et Ghislain Coutré tout au long de leur projet. « L’idée est partie de Sylvain » précise Ghislain Coutré. Sensibilisé par le développement et l’engouement qui se créent depuis quelques années autour de la vente directe de produits issus de l’agriculture et de l’élevage, il a alors entrainé femme et amis dans son sillon.

« Nous avons envie de dire : nous sommes producteurs-éleveurs et nous vous amenons quelque chose de bon. »

Des études démontrent qu’un changement de mode de consommation est en route. Face aux nombreux scandales qui ont secoué la France notamment celui de la viande de cheval, les consommateurs sont de plus en plus en quête de proximité, de qualité et de confiance. Les producteurs, quant à eux, recherchent plus d’autonomie et une garantie de prix juste par rapport aux circuits de la grande distribution qui imposent des conditions de vente et de production souvent difficiles. Les circuits courts permettent alors aux producteurs de vivre correctement et aux consommateurs de s’y retrouver en termes de qualité et de traçabilité. Originaires de la campagne bourbonnaise (Aurouër et Vieure), c’est sur le bassin vichyssois que les quatre amis ont décidé de lancer la commercialisation de leurs produits. « L’étude de marché que nous avons réalisée a démontré qu’il y a une place pour nous. Les gens ont besoin d’être rassurés sur ce qu’ils achètent » explique Elodie Carré.

Selon le Ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche, le circuit court permet la commercialisation des produits agricoles soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte, à condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire. Beaucoup de producteurs choisissent, pour diverses raisons, la vente directe sur leurs exploitations. Un consensus a vite été trouvé entre Elodie et Sylvain Carré (cf photo ci-contre), Chrystelle et Ghislain Coutré. « Nous tenons à bien différencier les deux activités. » Afin d’aller à la rencontre des autres, sortir de leur ferme et favoriser la proximité, ils ont fait le choix de reprendre des fonds de commerce en ville, de solliciter des prestataires locaux à l’instar de la Société Vichyssoise d’Abattage (SOVIAB) et de créer de l’emploi avec le recrutement de trois personnes : deux bouchers-charcutiers et une vendeuse. « Nous avons prospecté et trouvé une petite boucherie de quartier, avenue Poncet. Le boucher prend sa retraite. Pour le marché couvert, nous reprenons le fonds de commerce d’une dame, une des dernières à encore acheter ses bêtes et à proposer une boucherie traditionnelle. Ça correspond bien à notre philosophie. »

Durant tout leur parcours de porteurs de projet, ils ont été soutenus et conseillés par l’équipe de l’agence de développement économique. « C’est le CEEA (Comité d’Expansion Economique de l’Allier) qui nous en avait parlé. Nous leur avons présenté notre projet. Ils nous ont aidés à quasiment toutes les étapes. Ils nous ont même prêté leurs locaux pour que nous puissions organiser nos entretiens de recrutement. » La région Auvergne les a également appuyé financièrement.

Issus tous les quatre du milieu agricole bourbonnais et ce, depuis plusieurs générations, Elodie et Sylvain Carré, Chrystelle et Ghislain Coutré ont à cœur de proposer aux habitants de la Communauté d’agglomération des produits de qualité. « Nous élevons des Blondes d’Aquitaine et des Limousines. C’est ce qui nous différencie des autres bouchers. Ces races ont de grandes qualités bouchères. Nous proposons également de la charcuterie traditionnelle sans conservateur issue de Porcs Fermiers. » Après trois ans d’études, de recherches, de confrontation des idées, de prospection… leur projet voit enfin le jour, cette nouvelle aventure leur conférant le doux sentiment d’apporter un tout autre sens à leur noble métier.

 

Saveurs du Pré

40 avenue Poncet – Vichy  – 04 70 98 41 60

Horaires : mardi au samedi de 8h à 12h et de 16h à 19h / dimanche matin de 8h à 12h

Le Grand Marché – Vichy – 04 70 98 31 22

Horaires : mardi au dimanche de 7h à 13h

 

Ouverture avril 2015 du site internet : www.saveurs-du-pre.fr pour commandes en ligne et retrait en points de vente ou directement à la ferme