Vous êtes ici

VD. REDAC : Communiquer pour informer

Les carnets économiques du territoire

Créée en 2003 par Véronique Durupt, VD Rédac s’est spécialisée dans le rédactionnel multimédia en ligne ou en direct, les relations Presse, l’animation de conférences, ainsi que la formation à la communication.

Diplômée du Centre de Formation des Journalistes (CFJ) de Paris, Véronique Durupt a démarré sa carrière à la capitale. « Je voulais être professeur agrégée ou grand reporter…N’ayant pas réussi du premier coup le concours de l’École Normale Supérieure, avant de « cuber » ma Khâgne, j’ai tenté celui du CFJ. Et je l’ai eu !

Cette école était idéale pour découvrir le métier avec des professionnels reconnus des principaux médias nationaux. Patrick Poivre D’Arvor et Bernard Pivot figuraient notamment parmi nos intervenants. On allait faire des piges pour France-Inter et on disposait d’accréditations pour la plupart des conférences de presse importantes ; pour payer mes études, plusieurs jours par semaine, j’étais responsable du Téléphone rouge d’Europe 1 (installé en plein cœur de la rédaction). J’ai terminé ma formation professionnelle en juin 1981, l’année de l’élection de Mitterrand. Pendant la campagne présidentielle, j’ai eu l’occasion d’interviewer Michel Rocard et le soir du 10 mai, je figurais parmi les journalistes présents à ses côtés lorsqu’il a appris sa nomination comme ministre d’État. »

Puis, elle est partie deux ans au Pérou au cours desquels elle a lancé un supplément féminin, Ideas de Modas, pour le premier quotidien péruvien. « J’ai contacté la rédaction d’El Comercio à Lima pour leur proposer de créer un supplément hebdomadaire. J’avais collaboré avec Louis Pauwels pour le Figaro Magazine, à l’époque du lancement du Figaro Madame et j’avais « emmagasiné » des idées précises sur la  manière de procéder.»

De retour en France, Véronique Durupt intègre « l’équipe volante de FR3 », passant plusieurs mois à Besançon, Nancy ou Clermont-Ferrand. Pendant plus d’un an, elle participe au mouvement des « radios libres » à Radio G (à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine), « une expérience collective passionnante où chacun, quel que soit son statut, devait mettre la main à la pâte : nettoyer le studio, entretenir le matériel, présenter les informations ou animer l’émission consacrée à l’accordéon..."

"Faire passer Le message essentiel"

«C’est ainsi que je me suis progressivement rendue compte que la chasse au scoop comme la fréquentation des personnalités qui font la Une, ne figuraient plus parmi mes priorités.Il n’y a pas de petits sujets ou de personnages de moindre importance, seule compte la manière de bien les traiter. C’est la qualité humaine de l’échange qui prime, avec ses apports mutuels. Je suis finalement devenue grand reporter du quotidien ! »

Aujourd’hui, rédactrice-formatrice-chargée de communication, elle met ses compétences journalistiques au service des agences de communication, des sociétés de production mais aussi des organismes publics et parapublics, des entreprises privées (groupes internationaux et PME-PMI) et des associations. Proposer selon les attentes spécifiques de ses clients, la rédaction de communiqués et dossiers de presse, articles, interviews, plaquettes, fiches et journaux d’entreprises, newsletters, commentaires en voix off, etc. , telles sont ses principales missions. Avec à chaque fois la nécessité de faire le tri parmi les informations recueillies, pour adapter le message de l’émetteur au récepteur. « D’où mon slogan évoquant des Écritures sur mesure, à la manière artisanale… Sophie Benoit a lancé son agence de communication en ligne à Vichy avec l’aide de l’agence de développement, l’une des premières à diffuser des informations via Internet : Groupe Sophie Benoit Communication. Elle est venue me voir en 2002, afin que je rédige des dossiers de presse pour ses clients. Puis, par l’intermédiaire de Sophie, j’ai rencontré Bruno Pinard-Legry, directeur de l’agence de développement économique de Vichy Val d’Allier. Il m’a mise en contact avec la Chambre de Commerce et d’Industrie, et ainsi de suite. Quand j’écris un communiqué de presse, je sais exactement ce que les journalistes attendent et comment l’organiser (conférence, petit déjeuner de presse, voyage de presse…). Les informations données sont toujours vérifiées et rigoureusement exactes. Je veille simplement à  valoriser mon client en mettant ses atouts en avant. »

Aux échelles locale et régionale, Véronique Durupt  collabore notamment avec Vichy Val d’Allier Développement (synthèse de l’annuaire économique) ; Chambres de Commerce et d’Industrie de Moulins-Vichy et Montluçon-Gannat; Centre France Événements (dossiers de presse, programmes de salons régionaux et plateaux TV sur site) ; la Communauté de communes du Bassin de Gannat (16ComUne). Elle est également rédactrice des newsletters (Pôle Qualité Performance Région Auvergne).

VD Rédac, c’est aussi des actions de formation à la communication orale et écrite, ainsi qu’aux relations avec les médias. « J’interviens sur la sélection et la hiérarchisation de l’information à l’Institut Européen de la Qualité Totale (IEQT) à Vichy. » Plusieurs filières du Pôle Lardy bénéficient de ses enseignements en expression écrite et orale. L’animation de débats et autres évènements figurent également dans son domaine d’activités.

« Il faut cibler son public pour faire passer efficacement le message. Ça ne sert à rien d’être un super journaliste, capable d’avoir les meilleurs contacts et les meilleures informations, si l’on n’est pas capable de communiquer.»

 

VD Rédac

Véronique Durupt

Tel: 06 71 58 29 71

veronique.durupt01@orange.fr