Apprentissage : la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a un an

Publié le 09/09/2019
btp cfa allier

Pour évoquer celle-ci, Bénédicte Peyrol, députée LREM de Vichy, s’est rendue au Centre des métiers du bâtiment de Bellerive. L’occasion d’échanger avec le directeur de l’établissement, Jean-Jacques Devaux, sur les grandes lignes de cette nouvelle loi.

Dispositif

Un constat : « L’apprentissage permet de lutter contre le chômage des jeunes et garantit un emploi stable à l’issue de la formation ». Celui-ci permet de s’adapter à la réalité du marché de l’emploi. Il favorise une réponse aux besoins de compétences des entreprises. Par ailleurs, avec cette nouvelle loi, « les contraintes sont allégées pour les entreprises et le financement, malgré quelques difficultés de mise en vie, a adopté un système simplifié ».

Elle réforme notamment l’apprentissage et la formation professionnelle. Elle comprend également des mesures sur :

  • l’élargissement de l’assurance chômage ;
  • l’égalité femmes-hommes ;
  • l’emploi des personnes handicapées ;
  • la lutte contre les fraudes au travail détaché.

Bénédicte Peyrol et Jean-Jacques Devaux ont également évoqué l’aspect éducatif et pédagogique des centres de formation. Ils ont souligné « la nécessité absolue d’une collaboration étroite avec les collèges du secteur, pour que l’information sur les différents cursus de formations soit diffusée très largement, et que l’attractivité du travail en entreprise devienne une motivation pour les futurs élèves des centres ». Ils se sont, par ailleurs, félicités du maintien des effectifs dans les différentes formations, voire de leur augmentation.

Source : lamontagne.fr

En savoir plus sur la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

Voir la fiche du CFA BTP de Bellerive sur Allier