Entrepreneur : comment préparer sa retraite ?

Publié le 12/11/2018

Le départ en retraite d’un chef d’entreprise demande une bonne préparation : le dirigeant doit non seulement calculer sa cotisation, mais aussi assurer sa succession dans l’entreprise.

En ce qui concerne la cotisation, le régime de retraite du chef d’entreprise diffère, selon qu’il possède ou non un statut de salarié, indique le site petite-entreprise.net : si vous avez ce statut, vous bénéficiez des mêmes conditions de retraite (de base et complémentaire) que les autres salariés. En revanche, si vous n’avez pas le statut de salarié, les contrats issus de la loi Madelin sont réservés à votre cas, ainsi qu’à votre conjoint collaborateur. Il existe également de nombreux autres produits individuels d’épargne, comme le Perp et l’assurance vie.
Outre cet aspect financier de la préparation à la retraite, vous devez aussi anticiper votre sortie de l’entreprise. Pour évaluer le prix de cession, vous devrez rassembler les documents nécessaires (documents financiers et juridiques) et établir plusieurs diagnostiques concernant votre société :
diagnostique des moyens : immobilier, implantation de l’entreprise, matériel, installations et équipements.
diagnostique de l’activité : environnement de l’entreprise, CA, force de vente.
diagnostique financier : rentabilité de l’entreprise, besoins en trésorerie.
diagnostique humain : professionnalisme et personnalité du cédant, salariés de l’entreprise.
diagnostique juridique : contrats de location en cours, réglementation de l’activité, titres de propriété, contrats d’assurance, conditions bancaires.