Vous êtes ici

Les aménagements apportés au compte personnel de formation (CPF) par la loi Travail

Le compte personnel de formation (CPF) permet au salarié ou au demandeur d'emploi de cumuler des heures pour suivre des formations afin d'acquérir un premier niveau de qualification ou de développer des compétences et des qualifications.
La loi du 8 août 2016 complète, à compter du 1er janvier 2017, la liste des formations éligibles au CPF.
Il sera désormais possible de réaliser un bilan de compétence, de suivre des formations dispensées aux créateurs ou repreneurs d'entreprises et de réaliser des actions d'évaluation préalables aux formations permettant d'acquérir le socle de connaissances et de compétences.
Les salariés sans diplôme pourront bénéficier d'un plafond maximal d'heures de formation de 400 heures (au lieu de 150 heures).
Le CPF pourra également, sous certaines conditions, être mobilisé par des personne en recherche d'emploi dans un pays membre de l'union européenne et par des salariés de droit privé employé par une personne publique.

Source : article 39 II- loi n° 2016-1088 du 8 août 2016, Journal officiel du 9 août 2016
https://www.legifrance.gouv.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com