Vous êtes ici

L'Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise (ARCE)

Si vous devez immobiliser du capital, l'ARCE constitue une aide financière concrète : 45% du montant du reliquat de vos allocations à la date de déclaration de votre activité auprès de votre CFE (Centre de Formalités des Entreprises). En 2009, Pôle emploi a distribué l'ARCE auprès de plus de 112000 demandeurs d'emploi, pour un montant moyen de 6089 euros par personne !

Cette aide vous est versée en deux fois :

  • le premier versement à la date de début d’activité ;
  • le second six mois après.

Attention : pour bénéficier de cette aide vous devez avoir obtenu l'Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d'Entreprises (ACCRE).

Si vous choisissez l'ARCE, vous ne recevez plus d'allocations. Vous devez être sûr de votre chiffre d'affaires.

Si toutefois votre entreprise venait à fermer, vous pourriez récupérer l'autre moitié du reliquat de vos droits allocataires dans la limite de trois ans.

 

Source : Point Info Autoentrepreneur - Auvergne

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com