Vous êtes ici

Innovation sociale : my taylor est mort !

Cet article présente des entreprises qui ont décidé d'offrir plus d'autonomie et de responsabilité à leurs salariés, dans le cadre d'une auto-organisation. Il précise les formes que celle-ci a pris dans ces entreprises (suppression de niveaux hiérarchiques, décentralisation du recrutement, du règlement des problèmes de qualité, choix des salariés de leurs "capitaines"). Il relaie également les conseils des entreprises qui ont franchi le cap (l'autonomie ne doit ni rimer avec solitude ni avec augmentation du stress, l'adhésion des salariés est indispensable,…) ainsi que les bénéfices qu'elles en ont retiré (motivation et valorisation des salariés, hausse du chiffre d'affaires).

Source : Article signé Christophe Bys – L'Usine nouvelle – n°3289 – 7/06/2012

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com