Vous êtes ici

160 M€ pour environ 32 km de bitume

 

En 2012, les travaux du contournement sud-ouest de l’agglomération de Vichy vont débuter : un chantier de plus de 60 M€. Pour l’autoroute Gannat-Vichy (100 M€), il faudra attendre 2013. Cette année permettra de mener les enquêtes publiques et de régler l’aménagement foncier.

Le contournement sud-ouest. Dans ce dossier (60 M€ !), c'est le Conseil général de l'Allier qui est aux manettes. Et le groupement d'entreprises Allicso (pour Allier contournement sud-ouest), dans lequel on trouve principalement l'entreprise Colas. « L'avancement est conforme aux prévisions, indique Bertrand Béguet, directeur de chantier. Le déboisement et le défrichage ont débuté en novembre et devraient se terminer en février. » Le gros du chantier s'ouvrira en mars, avec les terrassements. Une centaine d'ouvriers seront alors sur le terrain. Le chantier montera encore en puissance à partir de la mi-avril, avec environ 250 personnes sur le chantier, et ce pour plusieurs mois.

Dès ce mois-ci, des premiers travaux sont envisagés, avec le lancement de l'ouvrage d'art prévu sur la voie ferrée, à Saint-Yorre. Les 18,6 kilomètres entre Serbannes et Saint-Yorre doivent ouvrir fin 2013.

L'autoroute. Mené par la société autoroutière APRR, le prolongement de l'A71 de Gannat vers Vichy a reçu le feu vert du Conseil d'État le 16 août 2011 : c'est un chantier de quatorze kilomètres pour environ 100 M€, financés par la société autoroutière. En 2012, il n'y aura pas encore de gros engins sur le chantier ; les premiers travaux de terrassement devraient se dérouler au premier semestre 2013. Pour une fin de chantier en 2015, logiquement dans la première moitié de l'année.

Deux enquêtes publiques sur l'A719

En 2012, plusieurs étapes importantes sont prévues. L'enquête publique au titre de la loi sur l'eau et puis les enquêtes parcellaires, qui concernent le foncier. Elles devraient se dérouler dans les communes concernées par le tracé, courant du premier semestre. Parallèlement, les fouilles archéologiques seront entreprises sur l'ensemble du tracé, avec un diagnostic attendu avant l'été. Dans le second semestre, des travaux ponctuels devraient être entrepris, pour dévier des réseaux et construire des ouvrages d'art.

L'année permettra également de régler la question de l'aménagement foncier, avec le remembrement des terres agricoles, qui est mené par le Conseil général.

 

Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com