Vous êtes ici

Basket : La Jeanne d'Arc et le Stade Clermontois Basket Auvergne ont annoncé leur fusion

C'est une annonce historique qui a été faite jeudi matin à Vichy. La Jeanne d'Arc et le Stade Clermontois Basket Auvergne ont annoncé leur fusion. 
Dans un contexte économique difficile, la volonté de maintenir du basket de haut niveau a incité les deux clubs à un rapprochement. La réunion de la JAV et du Stade Clermontois s'accompagne d'une "volonté d'aller voir plus haut" comme la précisé Yann Le Diouris.
Cette fusion a permis de présenter, pour la saison prochaine, un budget de 2,313 millions d'euros (la moyenne est de 1,9 million d'euros en Pro B). C'est "une équipe qui sera compétitive dès le départ", a affirmé Vincent Ferry, le directeur général délégué de la JAV. Le club se donne trois ans pour atteindre la Pro A.


Olivier Bianchi, le maire de Clermont-Ferrand, a expliqué que la contribution financière de l'agglomération clermontoise avait été réévaluée pour l'occasion. "Je suis attaché à des objectifs et donc à des résultats", a toutefois précisé l'élu socialiste. Claude Malhuret a, quant à lui, estimé que cette fusion, d'un point de vue sportif, était indispensable. "Il était fort probable que Clermont reste à son niveau d'aujourd'hui (Nationale 2), a dit le maire de Vichy, et compte tenu du tissu économique de l'agglomération vichyssoise, la JAV aurait continué à faire le yo-yo". "Ce n'était pas notre intérêt", a poursuivi l'élu Les Républicains, "l'union fait la force".

Le nom de cette nouvelle entité n'a pas encore été dévoilé, et pour cause, il n'est pas arrêté. Le bébé devra porter le nom de ses deux parents, faire référence à Clermont et Vichy, et à l'Auvergne. 

Voir le replay de la conférence de presse

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com