Vous êtes ici

Boulevard urbain

La seconde phase de construction de l’avenue de la Liberté n’a pas pris de retard.

Le chantier n'a pas de retard affirment de concert Patrick Montagner, vice-président de la communauté d'agglomération en charge de la voirie communautaire et des liaisons routières, et Grégory Buisson, chef de projet de la deuxième phase de construction du boulevard urbain (avenue de la Liberté).

La météo, bien que caniculaire par moments, a été clémente et les engins ont taillé le cheminement de cette future voie qui va relier l'avenue de Vichy à l'avenue Gilbert-Roux. Point sur le chantier.

Avenue de Vichy. Il y a deux semaines, trois maisons ont été démolies entre le belvédère situé devant la libraire de Presles et le bar le Student. Pour les automobilistes qui empruntent régulièrement le boulevard urbain, c'est une nouvelle perspective qui s'ouvre sur le chantier.

Allée Mesdames. Cette rue très empruntée a été décalée d'une quarantaine de mètres il y a quelques semaines au niveau de la démolition. Ce n'est pas seulement pour des raisons de sécurité puisque ce sera désormais son tracé définitif. Entre l'allée Mesdames et l'avenue de Vichy, une pente de 4 % va être construite. Et sur le futur croisement de l'allée Mesdames et du boulevard urbain, un feu tricolore régulera la circulation. De chaque côté de cette nouvelle pente, des espaces verts vont être créés.

Impasse du boulevard des Romains. Entièrement empierrée, l'emprise du futur boulevard longe cette impasse utilisée par les habitants domiciliés rue du Docteur Challier afin d'atteindre l'arrière de leur propriété. Cette voie est sans issue pour les automobiles mais pas pour les piétons ou vélos qui peuvent rejoindre le Sichon. Ce sentier s'intégrera dans le projet de voie verte sur les berges.

Le Sichon. Un pont est un cours de construction. C'est l'ouvrage important de cette phase de chantier. Sur les deux berges, les culées ont été édifiées. Et l'on attend sept poutres en béton pour le 17 octobre. D'une longueur de 30 mètres, elles seront installées le 18 octobre avec une grue de 200 tonnes.

Avenue des Peupliers. D'ailleurs, pour que cette grue et le camion de transport des poutres puissent s'approcher de la rivière _vu leur encombrement et le rayon de braquage nécessaire_ il a fallu construire tout de suite la rampe qui relie l'avenue Gilbert-Roux (en face du magasin Altuntas) à l'avenue des Peupliers (à côté du Leclerc drive).La semaine dernière, elle a été décalée provisoirement de quelques mètres, ceci afin d'être refaite pour se faire belle et rejoindre le futur rond-point sur lequel déboucheront le boulevard urbain, la sortie du Leclerc drive et l'une des entrées de Carrefour.

Rue de Bordeaux. Toutes les démolitions ont été effectuées. Des archéologues sont venus fouiller le sol mais ils n'ont rien trouvé. Il faut maintenant attendre une autorisation administrative pour reprendre les travaux.

Avenue de la République. Les travaux de réfection de cette courte avenue vont débuter dans les jours à venir.

Fin du gros oeuvre. Il est prévu pour la fin de l'année. Les finitions débuteront début janvier pour une ouverture du boulevard finalement prévue l'été.

Source : http://www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com