Vous êtes ici

CCISM Formation: Vers un nouveau BTS Assistant technique Ingénieur en partenariat avec la Cité scolaire Albert Londres de Cusset

Dans le cadre de mise en œuvre de formations répondant aux attentes des entreprises locales, la CCISM formation s’est attardée sur l’opportunité d’un BTS Assistance technique d’ingénieur sur le Fenua afin de développer des compétences dans les secteurs de l’ingénierie industrielle et du bâtiment.
Aussi, le président de la CCISM formation, Claude OLIK, accompagné de son Directeur, Christophe GOMEZ, ont rencontré le 24 octobre l’équipe d’encadrement et pédagogique du BTS ATI à la Cité scolaire Albert Londres de Vichy-Cusset (nouveau nom du lycée de Presles à), haut lieu de l’ingénierie industrielle.
Professionnel hautement qualifié, de formation polyvalente, les titulaires d’un BTS ATI disposent de connaissances techniques, d’aptitudes organisationnelles et de bonnes capacités de communication. Ils collaborent directement aux activités de l’équipe industrielle dans les domaines scientifiques, techniques, commerciaux et relationnels.

Aussi, les titulaires du BTS ATI, peuvent évoluer soit dans des petites et moyennes entreprises, soit dans les services de grandes entreprises ou d’administrations.

Ils exercent leurs activités dans les secteurs de l’industrie de la mécanique, de l’industrie de l’électricité et de l’électronique, du bâtiment et des travaux publics, dans les laboratoires de recherche et de développement industriel, les industries chimiques et agro-alimentaires, les industries des transports, de l’aéronautique ou de l’armement.

Le profil polyvalent du titulaire du BTS ATI permet d’occuper des emplois dans des secteurs d’activités très diversifiées au sein de l’entreprise comme assister un ingénieur ou un chef de service, participer à la coordination entre les différents services, rédiger des documentations techniques, assurer la gestion et le suivi de la production et de la qualité, la gestion commerciale ou encore la gestion des ressources humaines.

Le lycée professionnel compte une section BTS ATI composée de 15 étudiants par année scolaire, sur 80 demandes formulées par an. Les élèves sont issus principalement de la filière générale scientifique S et technique STI. Quelques baccalauréats professionnels maintenance arrivent à intégrer la section (avec une moyenne d’au moins 17/20).

Plus de la moitié continue leurs études à la sortie du BTS en licence professionnelle qualité, en école d’ingénieur ou en classes préparatoires.
La formation représente 30 h de cours hebdomadaire dont 17 h de cours professionnels. En fin de première année, un stage en milieu professionnel doit se dérouler sur 8 semaines dont l’objectif principal est la découverte du milieu de l’entreprise et la préparation de la mission à réaliser en deuxième année. En effet, 100 h de développement sont programmées de décembre à fin mars, réparties en un jour par semaine et en une semaine banalisée courant janvier.

3 professeurs assurent les enseignements techniques : en organisation industrielle, en électrotechnique et automatisme et en construction mécanique.

Le plateau technique en automatisme et étude des systèmes est composée d’un banc technique (mise en capsule de petits comprimés, avec capteur pression, photo électrique, pression, …), de 4 automates de programmation, d’un système parabolique, d’un appareil régulateur de température.
Le fournisseur officiel EN est « Ravoux Automatisme » qui se situe également sur la région.

Les étudiants bénéficient également du plateau technique des autres sections du lycée en organisation industrielle et notamment dans l’utilisation d’outils de productique dont des commandes numériques.

Un accompagnement dans la mise en place de la section à la CCISM a été proposé par le lycée de Vichy, aussi bien sur le plan pédagogique que sur celui des projets professionnels à mettre en œuvre.
Quant aux plateaux techniques, une mutualisation des moyens pourrait être envisagée avec ceux existant dans les établissements scolaires et les centres de formation de Tahiti. Une démarche sera entreprise auprès du secteur industriel et du bâtiment, ainsi qu’auprès de la Direction des Enseignements Supérieurs afin d’étudier l’opportunité d’une telle formation sur le Pays.

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com