Vous êtes ici

Cérémonie des vœux aux forces économiques à Clermont-ferrand

En présentant ses vœux aux forces économiques locales, Olivier Bianchi a exprimé, hier soir, ses ambitions pour Clermont Auvergne Métropole en 2017 : « construire un territoire inspirant pour les entreprises ».

D ynamique intercommunale et attractivité. L'année 2016 a vu la communauté d'agglomération Clermont Communauté devenir la communauté urbaine Clermont Auvergne Métropole, et celle-ci va pouvoir prendre dans quelques mois le statut administratif de Métropole, entrant ainsi dans le club des vingt-deux métropoles de France. De cette dynamique est né « un office de tourisme intercommunal adossé à une nouvelle stratégie, la création du Bivouac et l'obtention de labels French Tech, Ecocité… ». Olivier Bianchi a rappelé que Clermont est devenue « 1 re ville apprenante française à rejoindre le réseau mondial Unesco ». Il a insisté sur « tous ces signes d'une attractivité renouvelée ».

Quatre domaines économiques prioritaires. « Clermont Métropole veut poursuivre et amplifier son rôle de facilitateur, de créateur d'espaces de collaboration, où tous les talents pourront contribuer au développement économique et aux capacités d'innovation et d'attraction du territoire ». Son ambition : être un territoire leader dans quatre domaines prioritaires : industrie augmentée et mobilités ; agriculture ; prévention santé, nutrition « en valorisant notamment nos destinations thermales et innovations numériques ».

Créer un environnement favorable. En 2017, Olivier Bianchi entend « construire un territoire inspirant pour les entreprises ; créer un environnement favorable à leur implantation et à leur développement ». Il souligne que « l'implantation passe par l'aide aux entreprises menée avec la région, et par une politique foncière et immobilière propice pour accueillir des entreprises dans un délai court ». Désormais dotée de la compétence urbanisme, la communauté urbaine va pouvoir mener « un travail cohérent et intégré sur les zones d'activités économiques. Des projets de requalifications et d'aménagement sont prévus.

Enseignement supérieur, recherche et innovation. Annonçant « la poursuite du soutien » à l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation, Olivier Bianchi a rappelé que « les relations entre les différents centres de recherche seront renforcées en établissant une stratégie de collaboration inter-filières » et que « le soutien sera renforcé et appréhendé de façon transversale notamment pour les pôles et clusters de l'industrie augmentée et de la mobilité, de l'agriculture de précision ».

Source : www.lamontagne.fr

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com