Vous êtes ici

Chick’n'street à Vichy, un restaurant familial lancé par les réseaux sociaux

À Vichy, la famille Thioune a ouvert le 20 juillet 2014, un restaurant rapide spécialisé dans le poulet. Une première dans la ville thermale. Pour lancer l’entreprise, elle a décidé d’opter pour les réseaux sociaux comme support de communication.

C’est dans la rue de Paris, une des artères principales de la ville de Vichy que vient d’ouvrir Chick’n'street. Un restaurant rapide qui a fait du poulet frit sa spécialité. « Nous sommes partis d’un constat simple à Vichy. Aucune enseigne ne propose de carte exclusivement à base de poulet. Or aujourd’hui, les clients sont de plus en plus demandeurs, certains en mangent tous les jours. » explique Moustapha, un des sept enfants de la famille. « C’est un projet qui date de plusieurs années et motivé par le fait qu’il n’y ait pas ou peu de concurrence. Cependant, nous souhaitons éviter les querelles avec les autres enseignes, ce n’est pas le but. »

« Nous vendons exclusivement du poulet frit, mais avec différentes recettes : blancs de poulet, ailes, douces ou épicées… il y en a pour tous les goûts ». Le restaurant propose aussi des sandwichs, des wraps et des salades, toujours à base de poulet. « Nous avons souhaité mettre en place une carte consistante avec beaucoup de choix et des prix différents pour toucher un public large. Selon nous, cela permet aussi de se différencier. »

Une aventure familiale

Ce sont tous ensemble que les sept enfants de cette famille nombreuse ont pris la décision d’ouvrir ce restaurant. « Cela fait quatre ans qu’on avait cette idée, on s’est beaucoup concertés et finalement, on a décidé de se lancer tous ensemble ». La famille Thioune parle donc d’une entreprise familiale mais n’exclue pas d’embaucher lorsque l’affaire sera lancée. « Nous avons fait appel à un cuisinier extérieur qui vient de Paris. Pour le reste, je travaille avec mes frères et sœurs. Pour nous, c’est une belle aventure. On se donne à fond et le fait de se dégager des salaires n’est pas notre première motivation. »

Pour mettre sur pied ce projet, il leur a fallu presque un an. « Nous avons commencé par chercher un local, puis il a fallu faire des dossiers pour obtenir des fonds. Nous devions chacun adapter nos emplois du temps. Cela n’a pas été évident. Mais le plus difficile a été de trouver les machines, ce sont de grosses friteuses qui coûtent très cher, mais nous nous en sommes sortis » se réjouit-il. Le local qui appartenait autrefois à une agence immobilière a dû entièrement être refait. « On a réalisé les travaux nous-mêmes en faisant appel à des amis plaquistes, électriciens, plombiers… ».

Internet : un moyen efficace de se faire connaître

Côté communication, les Thioune ont opté pour Internet. « Nous avons créé une page Facebook sur laquelle nous avons atteint les 300 « j’aime » en moins de trois semaines. Aujourd’hui, c’est un moyen efficace de communiquer, de se faire connaître de façon fiable et rapide. Internet permet de communiquer en permanence et de créer des interactions avec nos clients ». Moustapha a également prévu un support papier pour promouvoir son entreprise. « Nous avons fait imprimer des flyers afin de les distribuer. En revanche, la publicité papier reste peu efficace, je pense qu’elle est amenée à se dégrader au fil du temps. » Pour la famille Thioune, « Internet aura été une passerelle pour aller de l’avant. Si notre entreprise connaît un succès, cela sera aussi grâce à Facebook ».

Source : http://allier.lejournaldeleco.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com