Vous êtes ici

Choisir son sapin pour Noël

Après onze ans dans la gestion forestière, David Laurent s’est lancé dans la culture d’arbres dans la Montagne bourbonnaise. Parmi les 70 % de résineux qu’il bichonne, il fait pousser des sapins de noël.

Le patron de la Pépinière forestière d'Allier, basée à Molles, nous explique les principales différences entre les différentes essences de sapins de noël: 

Le Nordmann: le plus vendu.
Originaire du Caucase, le sapin de Nordmann représente 70 % des ventes de sapin de Noël. Il faut dire qu’il a sacré un avantage : il ne perd pas ses aiguilles. Par contre, il n’a pas d’odeur, ce qui casse un peu la magie du sapin naturel.

Le grandis: le plus odorant.
Appelé aussi sapin de Vancouver, ce résineux originaire d’Amérique du nord est le plus odorant. Ses aiguilles poussent de chaque côté de la tige, sur le même plan.

L’épicéa: le moins cher.
Il a été durant de nombreuses années le sapin de noël par excellence. Il sent très bon mais il perd ses aiguilles quand il est placé au chaud.

Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com