Vous êtes ici

Clusters numériques : des manoeuvres en région

Après une série de fusions dont la dernière concerne Auvergne TIC, deux clusters numériques de même taille subsistent à Saint-Etienne et Lyon. La Région pousse à leur rapprochement.

Un beau « mariage ». Jeudi dernier, à la cité du design de  Saint-Étienne : Numélink a uni sa destinée à Auvergne TIC. Un nouveau cap pour le groupement stéphanois après la reprise, l’an dernier, de Rhone Alley (Drôme Ardèche).
« Avec près de trois cents entreprises, nous devenons ce soir le premier cluster numérique français », s’enthousiasme sa présidente, Catherine Bocquet.
Créée en 2002, l’association a décliné 34 projets collectifs en 2015 destinés à favoriser la croissance, le partage, l’innovation de ses 215 membres auxquels s’ajoutent aujourd’hui les 80 venus d’Auvergne. Un dynamisme porté par une équipe de sept permanents. Elle a participé également à l’obtention l’an dernier par Saint-Étienne du label French tech.

Une autre fusion devrait s'opérer dans les prochains mois : le Clust’r Numérique installé à Lyon et avec qui Numélink devra se marier.

le numérique en Auvergne Rhône Alpes

Source : La Montagne

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com