Vous êtes ici

Accompagnement aux nouvelles technologies

Il y a 66.211 très petites entreprises et 19.472 artisans en Auvergne. Et beaucoup de difficultés pour s’approprier l’outil numérique. Mais désormais, elles peuvent
s’offrir un « coach ».

Utiliser les compétences détectées par le dispositif « Graines d’emploi » pour faciliter la maîtrise de l’environnement numérique dans les toutes petites entreprises (TPE) : c’est le principe du tout nouveau dispositif « Coach numérique » mis en place par la Région.
Pour 20 % du coût réel, le patron de TPE déjà débordé par le reste de son activité et l’artisan que l’informatique touche de très loin vont pouvoir s’offrir trois à quatre jours de prestataire informatique pour développer leur présence et leur activité sur le web.
L’objectif : conquérir ou reconquérir une visibilité et des parts de marché dans un monde où n’importe qui peut prendre sa plac en deux clics.
« Aujourd’hui, où près de 93 % de l’économie régionale est portée par les TPE, le gain de productivité est estimé entre 3 et 7 % dès que l’entreprise s’approprie le numérique sous toutes ses formes », explique Pierre Armand, chargé de mission à l’Observatoire régional des technologies de l’information et de la communication (TIC).
Or, l’étude commandée à l’Agence des territoires d’Auvergne montre que les TPE auvergnates ont bien du mal à prendre le virage seules (voir par ailleurs).
« Leur niveau d’équipement n’est pas beaucoup plus faible que dans le reste de la France, mais c’est la France qui est en retard par rapport à d'autres pays », décrypte le président René Souchon. En insistant sur la position volontariste du Conseil régional : « La seule Région de France à avoir la maîtrise d’ouvrage de la couverture numérique en très haut débit ».
D’ici 2014, cent cinquante T PE devraient ainsi pourvoir bénéficier d’actions menées sur trois ou quatre jours, pour les aider dans la définition de leurs besoins, la mise en
oeuvre et le choix de leurs prestataires.
Le coût de la mission (en moyenne 1.500 €) sera financé à hauteur de 80 % par des subventions publiques (Europe, Agence régionale de développement, Région, État).

En profiter. Les TPE doivent être sollicitées, mais elles peuvent s’inscrire elles-mêmes dans le dispositif via des centres de ressources, le numéro vert (09.69.32.20.69) ou le portail Internet (dès septembre).

 

Source : la Montagne

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com