Vous êtes ici

CREPS : le pôle médical sportif ouvre ses portes pour les sportifs puis le grand public

Un nouvel âge de la cure. Sans eau. Mais avec toujours des balades, puisque le médecin aura prescrit du sport à son patient.
Voilà la tendance sur laquelle le CREPS Vichy-Auvergne aimerait surfer.
« La santé par le sport est une volonté forte de notre ministère, explique Catherine Roncier, directrice du CREPS. Nous, nous travaillions sur ce sujet depuis un an quand le gouvernement est arrivé. On leur a proposé notre projet, il a tout de suite trouvé un écho, comme auprès de l’Agence régionale de santé. »
Et voilà donc le pôle médical sportif lancé. Pour l’instant, il s’adresse en priorité aux sportifs. Les pensionnaires des pôles comme les athlètes isolés que soutient le CREPS, ou ceux qui viennent en stage. « Il nous manquait vraiment une structure à même d’assurer leur suivi médical, poursuit la directrice.
Le pôle médical le permettra, en leur offrant un réseau de spécialistes à leur disposition. »

Dans l’absolu, la direction voit ce pôle comme un véritable carrefour d’expertise médicale. Qui formera aussi les éducateurs sportifs à déceler et accompagner des pathologies. Qui profitera aussi aux étudiants vichyssois, en vertu d’un accord signé avec Vichy Val d'Allier.
Et, au grand public. « Les problèmes liés à la sédentarisation sont de plus en plus forts, reprend Catherine Roncier. Et les médecins ont de plus en plus tendance à prescrire de la pratique sportive, comme pour les problèmes liés à l'âge. Au CREPS, on a les installations pour faire du sport, et l’expertise pour l’encadrer. On a donc
un vrai rôle à jouer sur ce point. »

Source : la Montagne

http://www.creps-auvergne.sports.gouv.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com