Vous êtes ici

De nouveaux outils pour trouver le bon prestataire freelance

Hopwork et 404works réunissent à eux deux plus de 30.000 profils de freelances. Portfolios, recommandations, tout est fait pour guider le chef d'entreprise à choisir ses prestataires freelance. De nouveaux acteurs apparaissent sur ce marché. Tour d’horizon des nouveaux venus.
 
Vous cherchez une secrétaire ? Sans être une plateforme, Ad and Co est la première franchise de secrétariat externalisé. Même Pôle Emploi joue le jeu. A travers un partenariat signé avec la start-up Managerdetalents, il valorise les indépendants. Les utilisateurs du nouveau site Emploi Store ont désormais accès au site managerdetalents.com et peuvent bénéficier d'outils pour se lancer, se former et trouver des projets.

Evaluation de part … et d’autre !

Fraîchement créé en mars 2016, trouvetoncommercial.com se veut le spécialiste de la fonction commerciale. La plateforme met en relation des entreprises en demande et des commerciaux, classiques ou un peu moins… Elle met à disposition « une force commerciale un peu plus inédite comme des étudiants, des séniors, des ménagères de moins de 50 ans. En fait, tous les gens qui connaissent un secteur, une région ou ont un réseau, une communauté, qui peuvent aider d'une façon ou d'une autre une entreprise » précise Delphine Nouvian, cofondatrice. 150 entreprises sont inscrites, ainsi que 280 partenaires commerciaux. Pour démarrer une collaboration, une entreprise dépose une annonce. En parallèle, le commercial, aguerri ou en herbe, crée son profil en précisant sa spécialité, ses connaissances et le degré d'implication souhaité (ambassadeur,  intermédiaire et/ou distributeur). Une fois que la mise en relation est validée, une soixantaine à ce jour, l'humain reprend le dessus et les interlocuteurs communiquent et font leurs affaires.

Ensuite, viennent les évaluations. Chacun note l'autre. Ce qui permet un tri sélectif parmi les profils des partenaires commerciaux. Trouvetoncommercial se rémunère sur les droits d'accès que payent les entreprises pour accéder à la base de données des partenaires. Pour eux, les annonces sont en accès gratuit mais certains services connexes sont payants comme des modules d'e-learning ou des formations physiques. « Bien sûr si une entreprise doit embaucher quelqu'un, on préfère qu'elle le fasse avec une des personnes avec qui elle a travaillée. Mais quand une entreprise n'a pas encore identifier un futur marché ou connaît une période de sur-activité, c'est une solution temporaire » analyse Delphine Nouvian.
 
Simplifier l’appel d’offres

Pour un bon featuring professionnel, prenez des freelances et des agences en communication, faites bouillir des appels d'offres et vous obtiendrez le site Featr. En ligne depuis mars dernier, l'outil simplifie l'appel d'offres dans la communication. Il guide les entreprises dans la rédaction du brief et génère même le coût moyen de la prestation pour leur permettre de se positionner. Ensuite, Featr leur soumet les trois meilleures propositions. De l'autre côté, pour les agences et freelances, la sélection est drastique, ils doivent avoir au minimum deux années d'expériences et de références à montrer et répondre à des questions pour déterminer leur profil, le genre de projets réalisés…
Le site se place comme un apporteur d'affaires. « Nous prenons une commission uniquement sur la première affaire. L'idée est vraiment de créer un featuring. En leur proposant le bon prestataire, nous n'intervenons plus après, ou alors juste pour prendre des nouvelles. Si cela ne fonctionne plus, l'entreprise peut repasser par notre plateforme. Notre objectif est vraiment de créer la rencontre professionnelle entre l'entreprise et le prestataire idéal » raconte Bruno Langlade, le fondateur « un peu comme un site de rencontre avec l'idée de matching ».

Source : http://business.lesechos.fr

 

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com