Vous êtes ici

Les 8 méga-tendances technologiques

Découvrez les dernières tendances technologiques.

L'Intelligence Artificielle IA

Tout le monde a déjà entendu parler du terme d'IA ou, dans sa forme plus longue, d'Intelligence Artificielle, ce terme a fait l'objet de films et de livres de science-fiction depuis des décennies. Fondamentalement, c'est un ensemble d'algorithmes logiciels qui exécutent des actions qui requièrent généralement une interface intelligente humaine. Généralement, il s'agit d'actions liées à la prise de décisions, à la reconnaissance vocale, à la perception visuelle et à la traduction des langues.

Le terme IA englobe un grand nombre de principes différents, dont l'apprentissage machine (machine learning) , qui se concentre sur le développement de programmes qui peuvent apprendre à comprendre, raisonner, apprendre, planifier et exécuter des actions lorsqu'ils sont exposés à de nouveaux stimulis de données. Combiné aux progrès de la robotique, nous assistons à l'apparition de robots humanoïdes capables de communiquer et d'apprendre des interactions humaines.

La Réalité Augmentée

Les origines de la RA remontent à 1968, année où Ivan Sutherland a mis au point le premier système d'affichage monté sur la tête. Dans les années 90, le terme de Réalité Augmentée est apparu pour la première fois . Essentiellement, il s'agit d'une superposition numérique d'information et de données visuelles sur une image en direct du monde physique pour aider à améliorer la tâche à accomplir. Il peut s'agir de l'affichage d'un produit tel qu'un moteur à courant continu à l'emplacement désiré, ou peut-être dans le cadre d'un jeu vidéo. Le processus d'augmentation est effectué par diverses technologies, telles que des caméras pour examiner et juger la localisation de l'utilisateur avec un système de navigation GPS, à la tablette ou appareil mobile utilisé pour démontrer la version augmentée en superposition. Une technologie très utile qui ne manquera pas de se développer au cours des prochaines années dans de nombreux secteurs d'activité et de loisirs.

Les drones

Le terme "drone" évoque un engin militaire télécommandé et lourdement armé, ou peut-être un petit quadri-hélicoptère armé uniquement d'une caméra. Essentiellement, les drones sont des véhicules télécommandé qui se déplacent sans pilote à bord. Les drones peuvent fonctionner selon un plan prédéfini programmé auparavant ou être commandés à distance. Amazon et UPS ont expérimenté un système de livraison de drone, si une telle chose devait décoller (pardon le jeu de mots), combien de temps avant de voir ces drones être détournés pour leur chargement ou tomber du ciel et blesser quelqu'un? Il suffit de dire que les drones sont là pour rester et qu'il sera intéressant de voir où va la technologie. Une visite rapide sur YouTube révèle des drones expérimentaux et des véhicules concepts.

Le mot blockchain à nouveau...

L'expression " blockchain " semble être omniprésente à l'heure actuelle. Grosso modo, la technologie " blockchain " est un registre électronique partagé qui intègre des logiciels très intelligents pour enregistrer et contrôler les transactions. Toutes ces transactions et tous ces événements sont ensuite partagés entre toutes les parties liées à la même blockchain. Une fois l'information entrée, elle ne peut plus être modifiée. La technologie a le potentiel de changer de nombreuses industries, avec des applications possibles dans l'administration publique, la santé, la distribution et bien plus encore. Cependant, bon nombre des technologies sous-jacentes à la blockchain sont actuellement immatures et non réglementées, aussi soyez prudent avant de vous aventurer sur cette voie. Le temps résoudra l'énigme qui entoure actuellement la blockchain, ce n'est certainement pas facile à appliquer pour tout le monde.

L'Internet des Objets, presque pour tout

L'IoT et l'IIoT sont des acronymes auxquels vous trouverez des références un peu partout. Simplement expliqué, c'est un réseau d'appareils, tels que des moteurs, des robots de ligne de production, etc. qui sont intégrés avec des capteurs, des logiciels, de l'informatique et des capacités de mise en réseau. Tous ces appareils connectés peuvent collecter et échanger des données via Internet, Bluetooth et NFC s'ils sont suffisamment proches, ce qui leur permet d'être surveillés ou contrôlés à distance. L'Internet des objets permet de créer un double numérique de l'appareil réel dont il relaie l'information, réagit aux changements et fournit des données de performance précieuses. Ces données peuvent être utilisées à de nombreuses fins, d'une imprimante qui commande ses propres fournitures à un moteur enterré dans une chaîne de production qui prévient si l'un de ses roulements tombe en panne. Selon la plupart des estimations, plusieurs milliards d'appareils seront connectés d'ici 2020, dans tous les domaines de la vie et il semble bien que l'Internet des objets soit une tendance lourde.

Le règne des robots

Les robots sont présents dans la fabrication depuis de nombreuses décennies, en constante amélioration et évolution ils tendent à remplacer lentement leurs homologues humains, et travaillent désormais en tandem avec l'IIoT. L'éclosion de la " dark factory " intelligente est là, des machines qui commandent des machines, voire organisent leur propre maintenance sont en plein essor. Sera-t-il possible de recréer les emplois ainsi perdus ? Seul le temps nous le dira. Par exemple, l'humanité a encore besoin de réparer ces robots... mais pour combien de temps. Internet regorge de constructions robotiques, parfois d'un réalisme effrayant, capables, dans une certaine mesure, de tenir des conversations et d'apprendre à partir de leurs interactions avec des humains. L'association de ce phénomène et de l'intelligence artificielle fait craindre au professeur Stephen Hawkins que nous organisions notre propre perte si nous ne sommes pas très prudents. Des paroles à méditer.

L'Informatique de pointe

Avec la croissance massive de l'Internet des objets que nous avons évoquée ci-dessus, l'informatique à la périphérie ou Edge Computing est un concept qui est appelé à surgir de plus en plus dans les années à venir. En effet, il permet de traiter les données produites par les périphériques connectés à l'IoT à proximité de l'endroit où les données sont recueillies, au lieu de les envoyer sur des réseaux étendus vers des plates-formes de stockage pour qu'elles soient traitées ultérieurement. L'informatique en périphérie repose sur un réseau de micro-centres de données qui traitent ces informations localement avant de les envoyer à un centre de données central ou sur le Cloud. Le traitement des données à la périphérie du réseau IoT permet aux organisations d'analyser et d'interpréter autant que possible les données recueillies en temps réel. Le traitement en temps réel réduit les temps de latence et peut contribuer à accélérer le traitement dans des domaines où le temps est un facteur clé, notamment pour la finance, la fabrication, la santé, les télécommunications et bien d'autres secteurs.

Voici la réalité virtuelle

La RV est de manière générale une simulation générée par ordinateur d'un environnement complet avec lequel les téléspectateurs peuvent interagir. Les utilisateurs doivent être équipés d'un casque, comme Oculus Rift ou similaire, pour se lancer dans la RV. S'ils ont envie d'un voyage plus actif, des costumes sont créés pour une expérience vraiment immersive. Nous pouvons à l'avenir nous attendre à ce qu'une réalité mixte, la combinaison de la RA et de la RV, prenne le devant de la scène au cours des prochaines années. Ces deux éléments constituent une progression évidente avec de nombreuses applications potentielles dans de nombreux secteurs.

Une fois de plus, la science-fiction livre un avant-goût de l'avenir, Ready Player One, un roman d'Ernest Cline, a été adapté récemment au cinéma. Ce film dépeint un futur dystopien où les gens peuvent vivre leurs fantasmes, ou peut-être la seule existence réelle qu'ils peuvent maîtriser, dans un monde virtuel. Voilà un film à ne pas manquer.

Source : www.rs-online.com

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com