Vous êtes ici

Des stages de rugby estivaux pour les jeunes à Vichy

Une rencontre, une idée, un constat. C’est décidé, Pierre Vigouroux organisera des stages de rugby pour les jeunes dans le Nord rugbystique de la France, injustement délaissé selon lui.

Le rugby, c’était toute sa vie. Jusqu’à ce jour d’avril 2012, où il a un accident de moto. Le verdict tombe, il ne pourra plus remettre les pieds sur un terrain. Là où beaucoup se seraient effondrés, Pierre Vigouroux, ancien joueur de rugby de l’ASM, du Stade Français et du LOU, décide de rebondir. C’est décidé, pendant sa rééducation, il passera un CAP Rénovation avec plusieurs de ses collègues rugbymen lyonnais. Une fois ce diplôme brillamment obtenu, il se lance dans la réfection des biens immobiliers qu’il a pu acquérir tout au long de sa carrière, grâce à une gestion financière judicieuse.

Mais le côté sport collectif lui manque. Cette ambiance de franche camaraderie, les copains, se sentir utile, Pierre a envie de le retrouver. Il devient intervenant occasionnel au club de Montaigut-Besse et coache les avants. Une rencontre amoureuse va faire évoluer les choses. Camille à un Master 2 en marketing et communication, et a déjà organisé des stages d’été de natation avec un ami ancien nageur olympique. Elle lui propose d’adapter ce format au rugby. Tout part d’une évidence. Pierre Vigouroux constate que le Nord rugbystique de la France, « au-dessus de Clermont-Ferrand » dit-il en souriant, est délaissé au profit du Sud, région dans laquelle les stages pour les jeunes sont nombreux et pour lesquels l’intérêt médiatique est fort.

Il réfléchira des semaines avant de se lancer. Il n’est pas du genre à aimer se retrouver sur le devant de la scène. Mais il est amoureux de sa région natale. « J’ai grandi à Brioude, le SCB est le premier club dans lequel j’ai joué. Ça a été une déchirure pour moi de quitter l’ASM en 2008. Jouer devant son public, il n’y a rien de mieux. J’ai envie de transmettre tout ce que j’ai pu apprendre aux enfants. Et surtout mettre en avant le rugby du Nord. Je trouve qu’on ne s’intéresse pas assez à tous ces clubs qui ont pourtant de très bonnes écoles de rugby ».
Mais alors où s’installer pour faire les meilleurs stages possibles ? Son choix se portera sur le RC Vichy, club Auvergnat jouant en Fédérale 3 et avec qui le courant est de suite passé. Ils ont la même envie de promouvoir le sport pour les jeunes, et le club est situé juste à côté du Centre Omnisports, lieu idéal pour accueillir les stagiaires. Ce partenariat établi, tout se met en place. Pierre se déplace sur le maximum de tournois des écoles de rugby en Auvergne, et même dans la région Centre (il sera présent sur celui de Vierzon en mai). Lui qui n’était pas très enclin à parler en public prend du plaisir à expliquer son projet aux parents et aux entraîneurs qu’il rencontre. Tandis que sa conjointe gère le côté administratif, lui prend en main l’aspect relationnel avec les acteurs de ce monde sportif qu’il appréciait. « Je me sens à ma place, et surtout légitime. Je n’ai peut-être pas eu la carrière de certains grands, mais je saurais de quoi je parle quand je m’adresserais aux enfants et que je leur dirai combien les études sont importantes. J’ai réussi à obtenir mon BTS alors même que je m’entraînais tous les jours. Je veux continuer le travail que font les entraîneurs à l’année. Ce qui change par rapport aux stages existants, c’est que je serai présent avec les enfants 24 heures sur 24. Hors de question de prêter mon nom à une structure si c’est pour venir seulement une journée signer des autographes, cela ne m’intéresse pas».

Le programme pour les enfants est très complet : deux entraînements de rugby quotidiens, une activité annexe en fin d’après-midi, une réunion sur un thème différent chaque jour, « avec mon équipe, ils ne vont pas s’ennuyer. En plus, j’ai pris soin de faire appel à des gens en qui j’ai déjà une entière confiance. Nos deux parrains sont d’ailleurs Alexandre Lapandry et Paul Jedrasiak, deux très bons mecs qui jouent à l’ASM. L’ambiance est primordiale à mes yeux ». Le concept séduit, et ça marche. Début mars, les stages Pierre Vigouroux comptent déjà plusieurs inscrits. Ils sont dédiés aux enfants de moins de 12, 14 et 16 ans, les U12, U14 et U16 dans le jargon. Les parents peuvent inscrire leurs enfants sur les semaines suivantes : du 3 au 9 juillet, du 10 au 16 juillet et du 7 au 13 août. « Je fais en sorte que la sécurité des enfants soit maximale. Je veux proposer quelque chose dans lequel j’enverrai mes propres enfants les yeux fermés ».

06 45 43 66 77
stagespierrevigouroux@gmail.com
http://stagesvigouroux.wix.com/rugby
https://www.facebook.com/stagespierrevigouroux/?fref=ts

Source : lejournaldeleco.fr
 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com