Vous êtes ici

Déserts médicaux : des aides financières pour les jeunes médecins

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a présenté à Dijon, dans le cadre du 15ème Congrès annuel du Collège national des généralistes enseignants (CNGE), un plan pour inciter les médecins libéraux, en particulier les plus jeunes, à exercer dans les territoires manquant de professionnels.

Offrir un égal accès aux soins à tous. Pour y arriver, Marisol Touraine, ministre de la Santé, a lancé en 2012 son « Pacte santé territoire » pour lutter contre les déserts médicaux où vivent 2 millions de Français. Les premières mesures ont visé à attirer les médecins généralistes dans des zones qu'ils avaient coutume de déserter.

Trois ans plus tard, le ministère de la Santé veut, cette fois-ci, encourager les spécialistes à s’installer dans les régions oubliées. Ce « Pacte santé territoire 2 », dont le coût annoncé est de 200 millions d’euros, a été détaillé ce jeudi après-midi à Dijon (Côte-d’Or) dans le cadre du 15ème Congrès annuel du Collège National des Généralistes Enseignants (CNGE).
Parmi les 10 promesses qui figurent dans le texte, on trouve le développement des stages en cabinet de ville : jusqu'alors réservés aux étudiants en médecine générale, les stages en ville seront ouverts aux étudiants d'autres spécialités comme l'ophtalmologie ou la pédiatrie.

En savoir plus

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com