Vous êtes ici

40.000 euros d’économies d'énergie pour la Ville de Cusset

La Ville de Cusset annonce 40.000 euros d’économies, un an après la signature d’un contrat de conception, réalisation, exploitation, maintenance (CREM) avec la société SAG Vigilec, en gestion globale des installations d’éclairage public.

cusset illuminations

Après un an de fonctionnement, les chiffres dépassent les estimations établies, avec 10 % d’économies d’énergie. A ce jour, l’intégralité du réseau de feux tricolores a été mise aux normes et le réseau d’éclairage public a été remplacé à 21 %.

Ce contrat de performance énergétique devenu nécessaire pour la municipalité de Jean-Sébastien Laloy, qui devait faire face à un parc d’éclairage public vieillissant et énergivore, s'étend sur douze ans. Il prévoit un budget de 5,6 millions d'euros TTC (dont 2,8 millions d'euros TTC d’investissements). Il doit permettre à la Ville d’obtenir une baisse de 48 % de consommation énergétique à partir de juillet 2019.

Le CREM, encore peu utilisé dans les collectivités

Pour l’année 2018, l’ensemble des 126 coffrets de commande seront remis aux normes. Tout le centre-ville sera rénové, les lanternes actuelles seront remplacées par 200 luminaires Led et les deux dernières caméras seront posées.

Le CREM, encore peu utilisé, dans les collectivités, permet donc à Cusset la rénovation des matériels tout en assurant leur pérennité via des contrats inclus d’entretien, réduisant les coûts. Ce type de contrat permet en plus à la Ville de garder la maîtrise d’ouvrage de ses installations en fixant les exigences et objectifs à atteindre et en restant propriétaire de son parc (candélabres, réseaux et armoires électriques).

Projet SmartWay pour le flux routier

Cusset travaille également actuellement sur un projet de gestion des feux tricolores en fonction du flux routier, en collaboration avec l’ingénieur Alexandre Alaimo. Ce dernier développe depuis avril 2017 son projet SmartWay, dans les locaux de l’incubateur d’entreprises BUSI au Biopôle de Clermont-Ferrand.

SmartWay mêle feux tricolores « intelligents » et une commande de régulation du trafic, à travers des données issues de la téléphonie mobile grand public. Ces données permettront d’estimer l’état du trafic routier en temps réel, sans avoir recours au coûteux matériel de détection traditionnel.

Source : Bénédicte Rollet pour Bref Eco

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com