Vous êtes ici

Auvergne-Rhône-Alpes : l'INSEE confirme l'embellie

Dans une dernière étude, l'INSEE confirme la reprise de l’activité économique, déjà perceptible fin 2015 en Auvergne-Rhône-Alpes. Au premier trimestre 2016, l’activité, tirée par la production industrielle, a été soutenue dans la zone euro, ce qui profite à la France et par ricochet à la région. A cela plusieurs explications : "le bas coût du pétrole contribuant à une inflation encore faible, le pouvoir d’achat des ménages stimulé et les conditions de financement de l’investissement productif qui s’améliorent".
La région gagne de nouveau des salariés, en particulier dans les deux départements savoyards et dans le Rhône. Le tertiaire marchand porte une nouvelle fois l’emploi régional et pour la première fois depuis la crise, le secteur de la construction maintient son niveau d’emploi, assure l'institut de la statistique.

Taux de chômage en baisse

Le taux de chômage fléchit légèrement en Auvergne-Rhône-Alpes, s’élevant à 8,8 % de la population active. À 1,1 point inférieur à son niveau en France métropolitaine, le taux de chômage régional est quasi stable depuis fin 2014. "De 6,4 % dans le Cantal à 11,2 % dans la Drôme, le taux de chômage enregistre des variations très limitées dans les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes ce dernier trimestre". Les mises en chantier de logements continuent de diminuer, mais moins que précédemment, et les autorisations de construire restent bien orientées. Les exportations régionales reculent modérément. La fréquentation hôtelière progresse aussi nettement.

Source : newsauvergne.com

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com