Vous êtes ici

Des difficultés croissantes à recruter en 2012 ?

L’édition 2012 de l’enquête « Besoins en main d’œuvre », menée conjointement par le Credoc et Pôle Emploi, vient d’être publiée. Réalisée auprès de l’ensemble des employeurs hors administrations de l’État, elle recense les embauches envisagées par les entreprises pour l’année à venir.

Premier constat : si le nombre d’entreprises qui ont prévu de recruter est en baisse, le nombre de recrutements envisagés par entreprise augmente. 17,7 % des entreprises prévoient ainsi de recruter, contre 18 % en 2011 et 19,7 % en 2010. Les entreprises de plus de 100 salariés concentrent 20 % des prévisions d’embauche en 2012, contre 18 % l’année précédente.

Le secteur le plus dynamique reste celui de l’hôtellerie-restauration, qui représente 14 % des projets de recrutement. De façon plus générale, les services sont dominants, avec 64 % des intentions d’embauche. Cela étant, l’industrie manufacturière progresse légèrement, passant de 4, 9 % à 5,5 % des projets.

Autre point important : les entreprises interrogées envisagent plus souvent qu’en 2011 d’avoir des difficultés à embaucher. En effet, 43 % des projets de recrutement sont considérés comme problématiques par les employeurs, contre 38 % l’année précédente. Dans l’industrie manufacturière, c’est près d’un recrutement sur deux qui est concerné.

Pour les entreprises interrogées, ces difficultés s’expliquent surtout par l’inadéquation du profil des candidats (82 %) ou la pénurie de candidatures (69 %). Près d’un tiers d’entre elles évoquent également les conditions de travail dans leur secteur ou un déficit d’image.

Parmi les solutions évoquées pour remédier à cette situation, on retiendra l’amélioration de la formation, première piste envisagée par les entreprises.

L’étude est téléchargeable sur le site de Pôle emploi

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com